Traiter les jambes lourdes

Et voilà, nous démarrons notre troisième semaine de confinement. Cela fait donc au moins 15 jours que vous avez réduit votre activité physique, que vous passez plus de temps en position assise. Cela à juste titre, puisque nous avons les devoirs des enfants, nous sommes en télétravail, nous en profitons pour rattraper notre retard administratif.
Certains, plus chanceux, ont un jardin, mais ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde et malheureusement pas le mien. Nous allons donc aborder un soin des jambes lourdes en Dien Chan.

Dès la première semaine, j’ai attaqué à un petit rituel journalier de 5 minutes en réflexologie faciale auquel j’ai convié chaque jour en netmeeting des membres de ma famille et des amis. Facile à reproduire, avec des outils ou même avec vos doigts, je souhaite le partager avec vous.

Tout d’abord familiarisons-nous avec deux schémas de réflexion du Dien Chan particulièrement adaptés à ce travail:


— Le schéma de réflexion du «bonhomme rouge» dont les jambes se reflètent depuis les narines jusqu’au menton en suivant le sillon nasogénien.
— Le schéma de réflexion dit de «Penfield» dont les jambes se reflètent sur le front depuis la racine des cheveux jusqu’à la glabelle.

Voici en complément points·bqc qui agissent sur ces zones réflexes:
156· 74· 51· 197· 97·

Ces points·bqc sont particulièrement efficaces pour aider à la circulation du sang dans les jambes. Il en existe d’autres, mais je vous propose ces derniers pour bien commencer.

La formule «jambes lourdes» et le Détecteur nº103

Tous les jours, nous stimulons les zones réflexes:
Démarrons notre travail avec le Double rouleau yin dispersant.
Grâce à cet outil multireflex nº308, nous pouvons travailler sur la représentation réflexe des deux jambes en même temps.
Pour stimuler les jambes sur le bas du visage, je vous conseille d’utiliser le même instrument.
Effectuons des allers-retours sur les deux zones réflexes pendant ±30 secondes et répétons l’exercice au moins trois fois.

Vous n’avez pas d’outils? Tapoter au moins durant 1 minute avec vos doigts sur les deux côtés en même temps.

Renfonçons le travail avec le Détecteur comète nº133 et balayons à nouveau les deux zones réflexes situées sur le front et autour de la bouche. Insistez sur les endroits où vous sentez que la peau est tendue. Cela peut se manifester par une légère sensation douloureuse ou par une démarcation colorée (rouge ou du blanc dans le rouge).

Vous n’avez pas d’outils? Frottez alors des deux côtés en même temps durant 1 minute et appuyez avec votre index pendant 15 secondes sur les zones plus tendues.

Ensuite, 2 fois par semaine, nous ajoutons la formule de points·bqc.

Ces jours (qui sont le lundi et le jeudi pour moi), le protocole prend 15 minutes maximum.

Avec un détecteur plus fin, appuyez sur les points·bqc suivants:
51· 156· 38· 7· 74· 64· 50· 3· 61· 16· 65· 197·

L’idéal étant de rester ±30 secondes sur chaque point.
Le Détecteur nº103 offre l’avantage d’avoir une boule yang sur son autre embout afin de rouler sur les zones décrites par chaque point de la formule.

Vous n’avez pas d’outils? Même si cela n’est pas aussi précis, appuyez avec votre index sur chaque zone. Quand le point existe des deux côtés, vous pouvez utiliser vos deux mains et exercer une pression simultanée.

› Voici un article qui vous explique ce que sont les vrais outils multireflex

Et voilà! Dès que vous sentez que les résultats se font sentir, vous pouvez appliquer la formule de point une seule fois par semaine. Puis il suffira même de faire uniquement sur les zones réflexes tous les jours.

Nous pourrons ainsi attaquer une autre formule comme celle de la prise de poids!
Nous aborderons ce thème une prochaine fois.

À très vite!
Christine Bretin

3 Comments on “Traiter les jambes lourdes

  1. Merci christine, c est juste les conseils qu il me fallait.j applique de suite et j en fais profiter ma famille et mes amis.

  2. Pingback: Femmes enceintes pendant le confinement | Les experts du Dien Chan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *