Prendre en charge l’anémie?

anémie-dien-chan

Quand on parle d’anémie, on pense au sang, au fer, etc.
C’est un dysfonctionnement qui accompagne fréquemment les périodes menstruelles et qui s’exprime par de la fatigue, des essoufflements et une pâleur de peau.

Cette carence d’hémoglobine est causée par un mauvais transport de l’oxygène et le corps réagit souvent en entrainant de la tachycardie durant l’effort.
Les traitements existants proposent uniquement de suppléer les carences (fer, oxygène, etc.) en administrant ce qui manque.

Mais avant d’atteindre ce stade, il est intéressant de provoquer notre processus d’autorégulation et de «réveiller» les organes et les fonctions devenues un peu fainéantes.

C’est donc sans attendre et dès les premiers symptômes (ou résultats d’analyses) que nous pouvons intervenir en Dien Chan.
Souvenons-nous que le Dien Chan, bien que considéré comme la méthode originelle de réflexologie faciale, agit également sur le corps.

Toute sa force réside dans le fait que nous pouvons interpeler le cerveau depuis l’anatomie tout en dynamisant la circulation sanguine et lymphatique.
Et «roulette sur le chapeau» nous profitons des effets yins et yangs des outils multireflex pour prodiguer encore plus d’ardeur au traitement.

Comme toujours, c’est en donnant une intention aux prises en charge que nous obtenons les meilleurs résultats.

Nous allons donc suivre le plan de soin classique

Commençons par dynamiser la circulation sanguine et lymphatique des parties du corps impliquées. Parce qu’ici nous souhaitons traiter l’anémie, nous partons du principe que le trouble est plutôt yin. Cela signifie que nous allons intervenir avec des stimulations yangs, que ce soit sur le corps comme sur le visage.

Petit rappel
Les boules yangs sont munies de picots et sont fabriquées en corne naturelle. Nous profitons ainsi des propriétés biologiques de cette matière noble qui —contrairement au plastique— ne produit pas d’électricité statique perturbatrice. De plus sa vertu antiseptique intrinsèque est respectueuse du microbiote cutané.
Voilà pourquoi tous les instruments équipés de boules yangs en contact direct avec la peau sont en corne.
L’effet yang permet de dynamiser, concentrer, chauffer et redonne du mouvement pour lutter contre la dispersion.

Nous poursuivrons ensuite avec des stimulations yangs sur les zones réflexes faciales représentant les mêmes parties du corps.

Nous veillerons à bien travailler également les zones réflexes des organes impliqués dans la qualité du sang.

Puis nous complétons par des points·bqc précis qui vont composer une formule. L’objectif étant de personnaliser au mieux notre intervention, nous allons devoir tester plusieurs points·bqc suggérés pour ne retenir que les plus sensibles.

✔︎ Les séances suivantes seront d’autant plus performantes si nous proposons des «devoirs à faire» en autosoin, pour que notre consultant puisse poursuivre le travail de maintien à la maison.


Les étapes du soin

1| Le soin local:

a] Le dos
Avec la Double boule yang nº410, rouler le dos du bas vers le haut. Bien passer de part et d’autre de la colonne vertébrale sans toucher les vertèbres.

Cette action redonne du mouvement au système sanguin et le réchauffe.
⏱ 5 minutes.

b] Zone pulmonaire
Profitons de cette position sur le dos pour maintenant dynamiser la zone pulmonaire autour des omoplates.
Nous pouvons garder la Double boule yang ou préférer la Double miniboule yang nº307 si la surface est réduite ou si la personne est plutôt mince.

Nous dynamisons ainsi le système respiratoire pour vaporiser le transport d’oxygène dans le sang
⏱ 3 minutes par côté.

2| Le ventre

Toujours sur le corps, mais cette fois-ci sur l’abdomen, rouler avec la même Double boule yang nº410 (ou le Triple rouleau yang nº438 si la surface est large).
Comme pour le traitement anticellulite, commencer sur les flancs et aller vers le nombril.

Ce massage stimule le système digestif et toute sa microcirculation, tout en réchauffant le bas ventre
⏱ 8 minutes en tout.

3| Le soin facial

Maintenant, reproduisons les mêmes effets, mais depuis le visage. Profitons des schémas de réflexion suivants:

  • Le schéma de réflexion du «Bonhomme rouge» nous permet de situer précisément le dos (le nez).
  • Le schéma des organes internes sur le visage nous indique que les poumons sont principalement sur les pommettes. Mais ils s’étalent depuis le haut des sourcils jusqu’aux commissures de la bouche.
  • Nous recourons à ce même schéma pour localiser le foie, la rate, le gros intestin et l’intestin grêle.
Schéma du corps & des organes internes


a] Le dos sur le visage
À l’aide la miniboule yang du Ridoki yin-yang nº206, exercer une cinquantaine de va-et-vient le long de l’arête du nez.
⏱ ±2 minutes.

b] Les intestins
Avec la même miniboule, stimuler la lèvre supérieure d’un geste élégant et confortable.
Non! Ce n’est pas ridicule de le stipuler, car si votre gestuelle n’est pas gracieuse, elle ne sera pas agréable pour la personne qui reçoit le soin.
Suivre aussi le sillon nasogénien pour stimuler les intestins.
⏱ 30 va-et-vient par zones.

4| Renforcer le soin par stimulation de points·bqc précis.

Dans cet enregistrement de Faceasit’clinic, on constate que l’appli propose de multiples possibilités.

L’anémie pouvant être le résultat de nombreux dysfonctionnements, il est intéressant de tester la sensibilité de chacun des points. C’est en conservant les plus réceptifs que nous composons une formule personnalisée.

En appuyant sur chaque point·bqc, on consulte sa fiche détaillée pour réussir à établir des correspondances.

Grâce à cette source d’inspiration, nous pouvons poser des questions pertinentes et ainsi déceler l’origine du trouble.

Inutile de préciser que le cas qui nous occupe, l’alimentation sera à prendre en compte.
Dans Faceasit je vais choisir: Groupe&systèmes/Circulation/Sang/anémie…

Pour faciliter la compréhension, voici l’explication des points·bqc essentiels qui seront impliqués, quelle que soit l’origine de la défaillance.

▸ Pour mieux profiter de l’alimentation, nous stimulons le système digestif:
38· (gros intestin) 50· (foie) 39· (estomac) 127· (intestin grêle).

▸ Pour encourager l’oxygénation, nous stimulons le système respiratoire:
3· 61· (poumons) 269· (cœur).

▸ Pour nourrir le sang et l’inciter à circuler:
37· (rate) 290· (Triple réchauffeur) 1· (moelle épinière) 60· (péricarde) 188· (irrigation cérébrale).

Mais ne pas oublier de tester les autres points·bqc proposés pour en apprendre plus sur l’origine du trouble.

◨ Pour n’appliquer qu’une formule préétablie dans un ordre yang (du bas du visage vers le haut):
127· 38· 39· 50· 37· 3· 61· 269· 290· 1· 60· 188·

5| L’ordonnance

L’idéal est de conseiller à la patiente de se stimuler les zones réflexes décrites par les points·bqc les plus sensibles.

S’il s’agit de points situés sur le front ou le nez, le Petit-marteau nº128 [côté gomme] est en principe le plus adapté.

Cependant, pour les zones plus rebondies comme les joues et le bas du visage, le Ridoki yin-yang nº206 est plus apprécié.

Il faudra qu’elle continue de se rouler le nez (le dos sur le visage) et les pommettes (les poumons) pour renforcer l’oxygénation.

Quand doit-elle le faire en autosoin?

Si elle a préféré le Ridoki yin-yang nº206, elle doit le garder dans son sac pour se rouler chaque fois qu’elle ressent une baisse d’énergie.

Soulignons qu’il est préférable de pratiquer de petites séances d’autosoin souvent, que de trop longue stimulation espacée dans le temps!

Quand refaire une séance?

Le Ridoki yin-yang nº206

L’inviter à reprendre rendez-vous au moins la semaine suivante. La professionnelle constatera ainsi les améliorations au niveau des sensations et les différences de sensibilité des points·bqc retenus durant le soin antérieur.

Si la patiente met en pratique les conseils d’autosoin, on profitera des visites suivantes pour affiner le traitement. Ne pas omettre la première étape corporelle et la reproduire en zones réflexes faciales.
Ensuite, personnaliser à nouveau la formule de points·bqc et ne pas hésiter à consulter l’évolution des résultats des diverses analyses de sang que peut apporter la consultante.

C’est quoi cette appli incroyable?

Elle n’est disponible que sur iPad et son modèle le moins cher est largement suffisant.
L’appli est proposée en 3 versions et si vous ne connaissez toujours pas Faceasit… c’est par ici que vous obtiendrez des vidéos et bien plus d’explications: dienchan.faceasit.com


Les vrais outils multireflex sont en corne naturelle, bois de mimosa et métaux haut de gamme.
Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez acquérir le kit des outils commentés dans cet article, directement sur l’image des outils ou sur le boutton d’en dessous.

❉ Le catalogue complet est dans le www.DienShop.com

31 Comments on “Prendre en charge l’anémie?

  1. Excellent comme d habitude, très clair. Pour éviter de tomber dans la chimie qui n a rien d holistique!! Merci Patrick !

  2. Encore merci
    Je suis tres contente de recevoir les articles du blog du dien chan et de profiter de vos dossiers sur you tube tout est tjrs très clair
    En attente d’un prochain dossier merci

    • Super! C’est avec plaisir que nous essayons de placer notre petite brique à l’édifice des thérapies naturelles. Bien content que cela vous soit utile.
      Merci!

  3. Merci.
    Encore une fois, je trouve très intéressant de lire ses pistes de soins et cela ouvre les perspectives de soins.
    Formidable travail

  4. merci pour cette séquence comme toujours très intéressante le Dien chan est passionnant et grâce au travail que vous faites: tout s’éclaire la qualité des tous vos produits est excellente que ce soit les stages ,les fiches de cours ,les outils les vidéo et surtout un contact chaleureux réconfortant et qui met à l ‘aise ceux qui pratiquent occasionnellement et au delà d’une efficacité surprenante ..

    • Woua! Merci! L’équipe est en effet bien plus partante pour des articles et des dossiers approfondis que de la communication de survol. Alors quand c’est apprécié comme vous nous le faites savoir, c’est extrêmement encourageant.
      Un GRAND merci pour votre appréciation motivante.

  5. Bonsoir, je comprends votre méthode et le déroulement des soins juste pour l’anémie j’ai en points BCQ :
    22.127.63.19.1.113.17.39.50.37.290.0
    Qu’en pensez vous ?
    Cordialement

    • En effet c’est aussi une bonne approche de commencer par le bas ventre (22· 127· 63· 113·).
      Avec les 19· et 17· vous dynamisez le Qi, ce qui est aussi très important.
      Cependant, n’oubliez pas les étapes locales. C’est-à-dire sur le corps. Ne stimuler que des points·bqc n’est pas suffisant. Toute la force du Dien Chan réside dans l’activation physique.
      Il nous faut bien discerner si le travail doit être yin ou yang sur le corps pour ensuite le préciser sur les zones réflexes. Alors notre formule de points·bqc sera effective sur le visage.
      Si on croit que seuls les points sont importants, on risque de passer à côté de l’essentiel.
      C’est le fait de combiner les stimulations qui donnent les meilleurs résultats.

    • Merci! C’est stimulant! Pour être créatif et rêveur il faut du yin, mais pour passer à l’action on a besoin de yang… cherchons l’équilibre tous ensemble!

  6. Très intéressant et complet.
    Pourrais-tu faire de même pour le syndrome des jambes sans repos, très fréquent et rebelle aux médecines classiques?
    Merci
    Cordalement

    • C’est une bonne idée bien que compliquée, car de nombreuses causes. Mais en attendant, pense aux nerfs crâniens et à bien ratisser le cuir chevelu avec ton Râteau yin nº416. Complète avec un travail yin sur la zone réflexe du foie…
      Je prends note pour un article!

  7. Josée
    Bonjour, merci pour toutes ces informations.
    J’ai un lymphome folliculaire, ce protocole peut il m’aider?
    Cordialement

    • Tous les soins qui prennent en charge la qualité du sang peuvent être recommandés. Et puisque le lymphome folliculaire survient lorsqu’un lymphocyte B devient anormal, dynamiser les mouvements du sang dans sa globalité va éviter qu’il prolifère.
      Nous faisons face une fois de plus à une situation yin. Donc, oui, ce soin est recommandé.
      Merci.

  8. MERCI infiniment Patryck pour ce merveilleux soin -anémie .
    comme je te l’ai déjà dit par mail , mon compagnon va de mieux en mieux avec ce soin
    que tu as eu la bonne idée de nous envoyer . Non seulement , son énergie est meilleure
    mais il sent un plus grand calme et aussi il respire plus aisément dans le ventre ce qui pour
    lui change la vie !
    Ce soin si simple avec ces outils extraordinaires apporte beaucoup de bien-être pour ceux qui en ont besoin . Mon compagnon a pris dans ses mains les outils Dienchan et il a dit : on sent qu’ils ont été faits avec beaucoup d’amour . Gratitude .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *