Prolonger son bronzage

Bronzage et Chan'beauté

Après tant de mois d’enfermement, ce n’est pas seulement le déficit de vitamine D qui nous fragilise, mais aussi le fait que notre prochain bronzage ne va pas tenir!
Et sachant que quand on a manqué de quelque chose on a tendance à exagérer, il va falloir être prudent en prenant les premiers bains de soleil.
Alors pour être sûrs de conserver les couleurs glanées sur une plage et les beaux reflets dorés de cet été, nous devons préparer notre peau.

  • Inutile de se tartiner à volonté si le tissu cutané ne respire pas correctement.
  • Ça ne sert à rien d’avaler des jus de carotte à outrance pour essayer de ressembler à un ex-président orange.
  • Si on ne veut pas finir la période estivale avec une armure d’écailles comme celle d’un pangolin, il faut que les échanges entre le derme et l’épiderme ne soient pas embouteillés comme une route de la Côte d’Azur en plein mois d’aout.

Le seul produit industriel qui vaille, c’est la protection solaire après avoir préparé sa peau. Et nous avons nos secrets de beauté naturelle, tellement simple et chargée de bon sens que ce serait dommage —amis du Dien Chan et du Chan❜beauté— de ne pas emporter avec vous en vacances, les deux ou trois outils multireflex indispensables.

Apprenons donc à booster notre capital bronzage et à pérenniser cette parure aux reflets chauds des beaux jours.

Le bronzage est en fait une réaction chimique de protection de la peau exposée aux rayons du soleil et il tend généralement à disparaitre en une quinzaine de jours. Le pigment fondamental de ce phénomène chromatique se nomme la mélanine. Elle est présente dans la couche interne de l’épiderme et ses variations quantitatives et de répartition sont responsables des différences de tonalité et d’intensité.
C’est encore la mélanine qui colore la membrane de l’œil, nos poils et nos cheveux.
Elle est donc produite pour nous protéger des maladies provoquées par des attaques ultraviolettes, mais il semblerait que sa distribution devienne inégale avec le vieillissement.

Il est de plus en plus courant que la médecine observe de façon scientifique, ce que nombre de soins ancestraux et populaires savaient auparavant.
Nous avions déjà constaté depuis longtemps que celles et ceux qui utilisent le Râteau yin nº416 tous les jours sur leur cuir chevelu freinaient leur canitie et retrouvent même la couleur initiale de leur crinière.
Ceci est surement la preuve que l’apparition des cheveux blancs n’est pas une carence de mélanine, mais bien une défaillance dans le processus de répartition.

Nous en revenons donc toujours au même point:
les mouvements vitaux.

Utilisez la Double miniboule yang nº307
d’un geste léger et élégant.

De fait, le Dien Chan comme le Chan❜beauté obtiennent de si bons résultats, car ces merveilleuses techniques naturelles dynamisent notre bouillonnement crucial.

Ne nous répète-t-on pas assez que la sédentarité est dangereuse pour la santé?
Et bien, c’est exactement ce même principe pour toutes les cellules de ce sublime corps qui héberge ton être holistique.
Avec nos outils multireflex aux effets parfaitement adaptés à chaque situation (effet yin ou yang), grâce aux indications des schémas de réflexion assistés de points·bqc précis, nous sommes donc capables de remonter nos millions de montres biologiques.
Voilà pourquoi ça marche! Tic, tac, ton métronome vital reprend du ressort.

C’est grave docteur?

La protection naturelle du bronzage a ses limites. Nous le savons tous, l’exposition prolongée au soleil n’est pas recommandée. Cela entraine l’apparition de rides prématurées et dans le pire des cas, des mélanomes, etc.
Il est aussi intéressant de noter que les propriétés des rayons UV-A et UV-B varient géographiquement. Aux longueurs d’onde différentes, ils sont tous deux nécessaires pour un beau brunissement.

C’est dans l’épiderme que se logent mélanocytes et kératinocytes qui sous l’action des UV-B produisent de la mélanine. Les UV-A vont ensuite l’oxyder pour donner sa teinte plus ou moins intense au bronzage.
Ce processus photosensible nous protège en empêchant les rayons de bruler les couches fragiles de la peau.
L’efficacité de ce bouclier naturel varie en fonction de notre héritage génétique. Nous n’allons donc pas affirmer qu’un roux puisse survivre des heures sur une plage des Caraïbes grâce au Chan❜beauté.

Restons cohérents

Notre proposition prétend favoriser la répartition de la mélanine protectrice, tout en améliorant la qualité de la peau.
Les supercheries de l’industrie ayant été découvertes, elle se lance maintenant dans la production de compléments alimentaires supposés combler nos carences.
Cela fait plusieurs étés qu’ils nous vendent des gélules de mélanine à défaut de graisse à traire (seuls les boumeurs peuvent comprendre).

Non! On a beau jeter des milliers de litres dans une passoire, il n’en restera pas une goutte!
Nous devons apprendre à revigorer nos organes déficients pour qu’ils puissent fixer les éléments essentiels (fer, calcium, etc.).

Mais revenons à notre serviette de plage…

Mer ou montagne?

Puisque les UV-A sont responsables de notre court et visible bronzage, c’est ce que l’on appelle la pigmentation directe. Alors que les rayons UV-B soutiennent l’intensité du bronzage ainsi que sa durée.
Ces derniers prédominent à la plage, alors qu’en montagne les UV-A ne font qu’activer aussitôt les mélanocytes.
De retour au télétravail… voilà pourquoi nous perdons plus rapidement le hâle montagneux que la brunitude aquatique.

Comment prolonger son bronzage?

Pensez à préparer votre peau 15 jours avant de lézarder au soleil.

Notre experte aromathérapeute Marie-France Pierre, recommande un mélange d’huile d’abricot et de jojoba à parts égale et enrichit de quelques gouttes d’huile essentielle de carotte.
Après un rapide passage avec la Double miniboule yang nº307 sur le visage, appliquez cet onguent sans noyer la peau.

La Double boule yang nº410 pour stimuler les grandes parties du corps après avoir appliqué à peine une goutte d’huile essentielle.

La préparation

Maintenant que nous savons que c’est la mélanine qu’il faut bien répartir, voyons ensemble comment améliorer les échanges essentiels entre les trois couches de la peau.
L’idéal serait de la préparer avant le bain de soleil.
Il suffit de faire un rapide passage du visage et des parties du corps avec la Double miniboule yang nº307 au début de l’exposition.

Vos voisins de sable risquent d’être intrigués, mais il est temps de les éduquer!

Ensuite, utilisez l’eau fraiche pour l’effet yin puis appliquez votre crème protectrice de haute qualité!
Puis, bronzez tranquille, mais pas trop… C’est pas parce que c’est les vacances qu’il n’y a plus rien à faire à la maison, non, mais!

Durant un bain de soleil, nous subissons un apport conséquent de chaleur; nous recevons donc une stimulation yang.
La brise rafraichissante de la surface de l’eau ou l’air frais en altitude nous permettent de supporter plus longtemps l’exposition. Cet effet yin maintient l’équilibre des mouvements vitaux.
Voilà pourquoi il n’est pas bon de s’endormir en plein cagnard. L’activité cellulaire s’en trouve réduite et on finit par attraper un coup de soleil.
Directement après s’être exposé au soleil mettez à profit le délai entre la plage et la maison en hydratant votre peau avec un lait à l’aloe vera qui ne contient pas d’allergisant ou de mauvais conservateurs. Enrichissez le avec d’un peu d’huile essentielle d’hélichryse italienne.

L’entretien

Pour prolonger le bronzage, nous devons encourager ces échanges et reproduire ce même effet. Se rafraichir souvent durant l’exposition est donc très important.

Après notre séance de farniente, c’est encore une fois le «Prélude Yang~yin» qui va nous le permettre. Et plus précisément «L’harmonique Yang~yin» puisque ce massage englobe tout le visage.
› Vous pouvez obtenir le fascicule gratuit très détaillé depuis la page du dossier «Outils du DienChan».

La première étape yang remue les nutriments profonds pour qu’ensuite, le travail yin les répartisse tous en encourageant les mouvements provoqués par l’effet yang.
Nous allons ainsi entretenir le niveau de concentration de mélanine pour prolonger notre bronzage.

La seule différence avec «L’harmonique Yang~yin» (ce protocole magique antiâge du Chan❜beauté) consiste à appliquer une goutte d’huile essentielle nourricière entre les deux phases du soin si la peau est vraiment trop sèche.
Nous avons constaté que grâce à l’étape yang nous améliorons l’absorption du produit que nous allons répartir plus uniformément avec l’instrument yin.

Pour se faire, les quatre outils multireflex fortement recommandés sont:
— Visage: la Double boule yang nº307 pour l’étape yang.
— Visage: le Double rouleau yin nº308 pour le travail yin.
— Corps: la Double boule yang nº410 pour l’étape yang.
— Corps: la Double boule yin nº411 pour le travail yin.

Pour réaliser chaque étape, employez des gestes doux et élégants sans jamais endommager la peau.
Le poids de l’instrument étant suffisant, vous pouvez rouler yang 1 minute par partie du corps puis 2 minutes avec l’outil yin.
Cela nous permet de réguler les flux corporels et ainsi obtenir une hydratation en profondeur.

La Double boule yang nº410 accompagnée du Double minirouleau yin nº307 et de la Double minibouleyang nº307.

En fin de journée, vous pouvez consolider le soin avec une formule de Chan❜beauté. Les points·bqc qui la composent ont un effet pondérateur sur le système respiratoire et la qualité du sang:
342· 1· 13· 61· 132· 50· 37· 38· 60·

Le Chan❜beauté s’alimente des compétences thérapeutiques du Dien Chan. Et nous savons que le système respiratoire est en étroite relation avec la peau. De plus —et dans le cas qui nous intéresse ici—, nous souhaitons revigorer l’oxygénation du sang.
L’idéal serait de finir le soin par un Réflexodrainage et une stimulation du système urinaire pour éliminer les toxines mobilisées par les étapes précédentes.

Pour bien comprendre les corrélations multiréflexologiques, le mieux est de se munir de l’appli Faceasit❜clinic qui permet de cliquer sur chaque point et obtenir les informations nécessaires pour personnaliser votre prise en charge.
Mais puisque c’est les vacances (Ha¿ pour qui?), voici une explication rapide des points·bqc utilisés:
— Système respiratoire: 13· 61· 132·
— Élément Métal: 342· 61· 38·
— Qualité du sang: 1· 50· 37·
— Système immunitaire: 50· 37· 38·
— Encourager les mouvements internes: 50· 60·

Vous constatez que nous utilisons également des connaissances de médecine traditionnelle chinoise en incorporant des points·bqc régulateurs de l’élément Metal. En MTC, les troubles de la peau sont associés aux perturbations énergétiques des méridiens de Poumons et du Gros intestin qui le définissent.

¡Vamos a la playa!

Alors à vos roulettes pour pratiquer le Chan❜beauté sur le sable comme au beau milieu d’une prairie fleurie de Savoie ou du Cantal!
Je connais des vaches qui ne seront pas surprises.
Rouler yang puis yin, c’est préparer sa rentrée! What else…?

Happy tout, love etc. et on se retrouve dès que possible!
Dienchannement vôtre,
Hélène Alvanitakis & Patryck Aguilar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *