Nerfs crâniens en Dien Chan

Cet article est entièrement dédié aux schémas de réflexion des nerfs crâniens sur le visage.
Si vous êtes médecin ou dentiste, il vous sera assez facile de le comprendre et de l’assimiler. Si au contraire vos connaissances en anatomie sont plus limitées, nous vous conseillons de systématiquement avoir sous la main une fiche qui résume les effets de chaque point·bqc cités.
Le bon praticien en Dien Chan a souvent tendance à penser aux schémas de réflexions représentant les parties du corps externes et les organes internes. Cependant, de nombreuses pathologies affectent aussi la circulation d’influx nerveux.
Et comme ce n’est pas toujours évident de se souvenir des effets de chacun des points·bqc essentiels de ce schéma du Dien Chan, voici un peu d’aide.

Pour un dossier plus complet et obtenir le fascicule de travail, veuillez consulter la page cranial.dienchan.pro

cranial.dienchan.pro

D’où vient ce schéma?

Le Pr Bùi Quốc Châu décide en 1984 de proposer ce schéma qui symbolise le cerveau sur le visage. Il s’agit au départ d’une simple hypothèse.
Le cerveau est projeté de telle sorte que les lobes frontaux se retrouvent au-dessus du front et le cervelet au niveau du menton. Nous pouvons ainsi vérifier que le côté droit correspond à sa représentation droite et vice-versa.

Au début et par manque de notions précises, le Pr Châu ne trouve pas de corrélations exactes avec les points·bqc déjà connus. Grâce aux essais cliniques de ses élèves, il découvre progressivement les relations entre ses points fixes et les fonctions des nerfs crâniens.
Nous devons poursuivre les recherches et continuer à «construire des ponts» entre les effets révélés de chaque point·bqc et les implications de chaque paire de nerfs crâniens.

Avant d’avoir découvert ce schéma, le Pr Bùi Quốc Châu utilisait souvent le point·bqc 34· pour traiter les pathologies affectant les yeux.
Bien qu’il savait que ce point correspondait aux pieds (schéma de Penfield) et au trapèze (schéma des extrémités sur le visage), ses patients souffrant également de troubles de la vision lui rapportaient une nette amélioration. Au début, il croyait que les bons résultats venaient du fait que le point 34· se situe très proche de l’œil. Mais c’est en projetant ce schéma du cerveau sur le visage qu’il démontra ce nouveau reflet: celui du nerf optique.

Point·bqc 34·

Toutes les affections oculaires ne sont évidemment pas liées à la paire crânienne II. Cependant, il est important de ne pas négliger ces points·bqc 34· pour essayer et vérifier. À de nombreuses occasions, nous avons réussi à débloquer le flux nerveux pour obtenir des effets rapides et surprenants.

Nos élèves ayant de bonnes connaissances en anatomie ont tendance à ne pas omettre ce schéma. Voilà pourquoi nous insistons auprès de celles et ceux qui n’y pensent pas.
Attention cependant à ne pas rester focalisé uniquement sur les points. Ce serait oublier la dimension multiréflexologique de la méthode.
Il faut combiner les stimulations des points·bqc avec celles des zones réflexes des schémas. C’est le meilleur moyen de composer un protocole complet pour d’excellents résultats durables.

Utiliser le schéma du cerveau sur le visage

Quand nous souhaitons tester les réponses que peuvent nous apporter les points·bqc du schéma de réflexion du cerveau sur le visage, nous devons procéder de la façon suivante:

Le schéma de réflexion du cerveau sur le visage
  1. Commencez par consulter la liste des influences des points·bqc sur les paires de nerfs crâniens.
  2. À l’aide du détecteur fin (outil multireflex nº101 ou nº103) stimulez le ou les points·bqc choisis 10 secondes.
  3. Questionnez la personne pour connaitre la sensibilité de chaque point stimulé.
  4. Revenez sur celui qui semble le plus sensible et stimulez-le 30 secondes d’une pression constante et statique.
    • Si cela est trop douloureux, c’est que soit vous appuyez trop fort, soit l’hypersensibilité de la personne ne vous autorise qu’un délicat passage du point avec le détecteur.
  5. Demandez au consultant de tester le résultat et la sensation après la stimulation.
  6. Reprenez le travail de stimulation 30 secondes de plus.
  7. Si l’amélioration stagne, préférez la petite boule yang de l’autre embout du Détecteur boule yang nº103 (ou celle du Ridoki yin-yang nº206) pour masser la zone du point·bqc concerné.
  8. S’il n’y a pas de modification, cela peut vouloir dire que le nerf crânien travaillé n’est pas nécessairement impliqué dans le trouble.

Il est aussi important de comprendre que tout ne se résout pas avec quelques points. Et c’est souvent la combinaison des stimulations des nerfs crâniens avec de nouvelles zones réflexes qui construira la solution.
Faites également des «ponts multiréflexologiques» entre les régions faciales stimulées et les parties du corps.

Illustrons le concept avec un exemple

Prenons quelqu’un qui souffre de perte d’odorat.
La liste des influences nous rapporte que les points·bqc 197· correspondent à un reflet du nerf olfactif.
Nous testons puis stimulons ces points·bqc avec le détecteur.
Nous mettons à nouveau sous le nez de la personne un flacon d’huile essentielle pour qu’elle puisse apprécier la différence.
Il nous est arrivé souvent que la personne remarque une très discrète récupération. Cependant en poursuivant les stimulations des points·bqc 197·, nous n’obtenions aucune amélioration.
Mais nous savons aussi que les points·bqc 197· ont une action sur les genoux. En effet, ils appartiennent au schéma de réflexion dit de «Penfield».
Ce fut donc une invitation pour stimuler les vrais genoux de la personne avec la Double miniboule yang nº307.
Après 2 minutes sur chaque genou il s’agissait de tester à nouveau avec notre flacon d’huile essentielle.
À chaque étape nous constations une légère amélioration.
Il nous fallait donc continuer à chercher, à stimuler tous les genoux de tous les schémas sans oublier que le lien coude-genou a également son importance.
En deux séances, elle avait retrouvé l’odorat!
Il faut aussi mentionner que nous lui avions conseillé de se marteler chaque soir les points·bqc les plus sensibles que nous avions identifiés. Elle nous confirma avoir utilisé délicatement le Petit-marteau nº128, au moins une centaine de fois sur chaque point.

C’est pourquoi nous recommandons aux pros de systématiquement proposer un outil multireflex pour que sa clientèle puisse réaliser des stimulations de maintenance. Ces exercices à faire chez soi sont d’extrêmes importances afin que la séance suivante nous permette d’avancer plus profondément vers la solution et l’équilibre global.

Nous vous conseillons aussi d’utiliser l’appli Faceasit pour toujours avoir sous le doigt les précisions à propos de chaque point·bqc de la liste. C’est la meilleure façon de comprendre les possibles «ponts multiréflexologiques» pour enrichir votre traitement.
Tous les points·bqc et les zones réflexes retenus composent votre protocole personnalisé. Voilà comment on devient créateur de soin en Dien Chan!
Laissez moi vous l’illustrer en vidéo:

Reflets des douze paires de nerfs crâniens

Point·bqc 197·: nerf nº 1 olfactif.
Point·bqc 34·: nerf nº 2 optique.
Point·bqc 184·: nerf nº 3 moteur oculaire commun qui contrôle le mouvement des yeux.
Point·bqc 491·: nerf nº 4 pathétique qui contrôle les mouvements des yeux.
Point·bqc 61·: nerf nº 5 trijumeau qui permet le contrôle des mouvements de la mandibule et la sensibilité du visage.
Point·bqc 45·: nerf nº 6 moteur oculaire externe qui contrôle le mouvement des yeux.
Point·bqc et 88· et 10·: nerf nº 7 facial qui contrôle les mouvements des muscles du visage et la sécrétion de la salive et des larmes, la sensibilité de l’oreille et d’une partie de la langue.
Point·bqc 74·: nerf nº 8 cochlées vestibulaires, auditif qui contrôle l’ouïe et l’équilibre.
Point·bqc 64·: nerf nº 9 glossopharyngien qui permet le contrôle des mouvements et de la sensibilité du pharynx, d’une partie de la langue et des sécrétions de salive.
Point·bqc 113·: nerf nº 10 pneumogastrique qui contrôle les mouvements du voile du palais, du cœur et du larynx, des poumons et du tube digestif.
Points·bqc 511· et 156·: nerf nº 11 spinal qui permet de contrôler les mouvements des muscles du cou et des épaules.
Point·bqc : nerf nº 12 hypoglosse qui permet le contrôle du mouvement de la langue en général.
Point·bqc 19·: point yang, système sympathique. Prépare l’organisme pour des situations d’urgence.
Point·bqc 26·: point yin, système parasympathique, hypophyse. Régulateur en conditions normales et maintien de l’équilibre.

Demandez le fascicule gratuit et afin d’aider tout le monde, consultez le dossier cranial.dienchan.pro pour obtenir une liste par fonction de chaque point·bqc.

cranial.dienchan.pro

Quelques conseils pour le débutant

Pour stimuler un point fixe du visage, il est important de savoir le détecter et avoir appris à lire correctement la carte du Dien Chan.
Pour obtenir les meilleurs résultats, nous vous conseillons de commencer par un travail sur la zone réflexe avec un outil multireflex. C’est-à-dire la région qui entoure le point·bqc.
Sur ce schéma des nerfs crâniens, préférez le Petit-marteau nº128 qui vous offre la possibilité de pratiquer des stimulations ponctuelles yangs avec son embout en caoutchouc, mais aussi yins à l’aide du côté muni de minitiges douces.
Ne pas taper fort! C’est l’endroit qui est sensible que nous devons dynamiser sans abimer la peau.

  • Soins qui emploient ce schéma du cerveau sur le visage
  • Acouphène
  • Trouble du trijumeau

Compléments

  • Le fascicule détaillé avec les cartes de points·bqc etc. est sur cranial.dienchan.pro
  • Dans le MiniBook de tous les schémas du Dien Chan, se trouve aussi la carte des points relatifs aux nerfs crâniens avec une liste détaillée de leurs fonctions.
  • Dans le livre l’«ABC du Dien Chan», les points·bqc des nerfs crâniens sont à la page 122.
  • Tous les détails dans le dossier cranial.dienchan.pro
  • Bien pratiquer le Dien Chan.
  • Comment élaborer un plan de soin en Dien Chan
  • L’appli de Dien Chan nommée Faceasit.

2 Comments on “Nerfs crâniens en Dien Chan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *