Plongée sous-marine: équilibrer les oreilles

Puisque le problème d’équilibre de la pression entre l’oreille externe et l’oreille moyenne semble être ce qui provoque la douleur au niveau du tympan, nous devons essayer de faire en sorte que les trompes d’Eustache puissent s’ouvrir.
Le passage de l’air permettra alors de rétablir une pression ambiante dans l’oreille moyenne.

Or nous savons que des techniques telles que:

  • Se boucher le nez et souffler tout en regardant vers le haut pour étirer la nuque (technique Valsalva utilisée quand un avion atterrit trop vite) peut être efficace.
  • Ou avaler sa salive tout en se pinçant le nez pour aider les trompes d’Eustache à s’ouvrir.
  • Se mettre à bâiller franchement tout en pratiquant un mouvement de va-et-vient de la mâchoire peut se révéler parfois utile.

🌊 Il s’agit donc de déboucher les trompes d’Eustache qui peuvent aussi être encombrées par un excès de mucus.

  • Nous allons premièrement essayer de redonner plus de flexibilité à tous les “tubes” du corps.
  • Nous poursuivrons en agissant sur la fluidité des mucosités.
  • Nous allons de plus tester des points·bqc en relation avec les reins.
  • Puis nous stimulerons le nerf auditif et celui qui régente les mouvements internes de l’oreille.
  • Nous traduirons des notions de médecine traditionnelle chinoise pour enrichir notre formule.

◾︎  Souvenons-nous que le duo de points·bqc 16· 61· est extrêmement efficaces pour assouplir les veines, les gaines de tendons et autres ligaments, mais également de tout ce que nous pouvons considérer comme des tubes.

◾︎  Complétons en utilisant un concept de MTC qui nous signale que les reins gouvernent les oreilles.
Nous retenons dès lors pour notre formule: les points·bqc 300· 45· 17· .

Mais n’oublions pas non plus que le méridien de Vésicule biliaire tourne autour des oreilles et que le manque d’élasticité des trompes d’Eustache peut être lié à un blocage énergétique.
Nous intégrons alors aussi les points·bqc 41· 36·.

◾︎  Pour fluidifier les mucosités, nous devons tester les points·bqc suivants qui sont en relation avec les poumons: 132· 467· 13· 79· 37·

◾︎  La médecine occidentale nous oriente vers la paire de nerfs crâniens qui gouverne les mouvements internes de l’oreille.
En Dien Chan, nous avons la possibilité d’agir sur le nerf auditif à l’aide des points·bqc 5· et 74·.

◾︎  Et nous obtenons également de bons résultats pour traiter les troubles auditifs en complétant avec les points·bqc 65· 332· 139· 138· 57·.

Constellation de points·bqc pour équilibrer la pression des oreilles

Construire le soin

Pour établir un plan de soin —à essayer, car nous n’avons pas assez de retours sur ce type de problème spécifique à la plongée sous-marine—, il est recommandé de commencer par trouver des points vivants autour des oreilles.

Pour revigorer la microcirculation des fluides vitaux de la zone, c’est à l’aide de la petite boule de picots que nous roulons durant 2 minutes devant et derrière l’oreille.

Une fois la zone stimulée et —parce que l’incident peut avoir des origines différentes en fonction de la personne—, il nous faut tester les points·bqc qui composent cette première constellation, puis ne retenir que les plus sensibles.

🤿 La constellation n’est pas une formule!

Constellation de points·bqc pour équilibrer la pression des oreilles

16· 61· 300· 45· 17· 41· 36· 5· 74· 65· 332· 139· 138· 57· 132· 467· 13· 79· 37·

Comme avec l’appli Faceasit, cette suite de points·bqc n’est pas une formule, mais une constellation de points à tester. La formule sera composée des points·bqc les plus sensibles.

C’est la meilleure façon d’individualiser votre formule de Dien Chan.

Voilà pourquoi l’appli Faceasit rencontre un tel succès: nous ne pouvons nous souvenir de tous les points·bqc. D’autre part, nous avons tendance à mieux retenir les points·bqc qui ont donné de bons résultats sur un individu concret.
Or, nous sommes tous différents, par ailleurs, les troubles ayant une même description ou partageant le même nom n’ont pas toujours la même origine.

Nous ne sommes pas des industriels de la chimie qui prétendent avoir une solution universelle!

Voilà comment nous construisons
un plan de soin personnalisé!

L’outil multireflex le plus approprié est le Détecteur boule yang nº103 puisqu’avec un seul instrument nous pouvons dynamiser la région de l’oreille de façon yang (petite boule de picots) et ensuite stimuler les points·bqc à l’aide de sa tige en acier inoxydable.

💝 Ce serait super sympa de nous faire parvenir vos commentaires sur les résultats, bien qu’ils puissent varier en fonction de la situation.

En espérant que cela vous soit utile, dienchannement vôtre et bonne plongée!


Pour découvrir les vidéos gratuites de Faceasit en action, abonnez-vous à la chaine www.DienChan.tv

Extrême fatigue post-infection

Voici un témoignage qui risque fort de vous être utile en ces temps d’incertitude sanitaire.

Nadège nous répond quelques semaines après avoir reçu nos conseils pour ajuster son traitement à propos de l’immense fatigue dont elle souffre.
Elle fut infectée deux fois par le virus couronné omniprésent depuis 2020.

Praticienne en Dien Chan, elle s’était confectionné une formule de points·bqc fort intéressante, mais n’obtenait que de très lente amélioration de son état général.

Après révision de sa proposition, je me suis permis de lui suggérer quelques modifications.

Voici ce qu’elle m’a écrit après avoir essayé la nouvelle formule:

Merci pour tes bons conseils!

Franchement, je te suis infiniment reconnaissante et je me permets de détailler ma situation actuelle si toutefois tu veux te servir de mon cas pour aider d’autres personnes.

Depuis mars, j’ai pris des antibiotiques différents et suivi un traitement pulmonaire. On m’a aussi donné des corticoïdes, car je ne m’en sortais absolument pas et mon état se dégradait.

Je précise que j’ai une alimentation des plus saines possible sans tomber dans l’excès même si parfois je me fais plaisir.

Je reconnais être un peu une accro au sucre, mais je marche deux fois par jour. Cependant, ces derniers mois étaient devenus ingérables:

  • Douleurs, fièvre, rhumes, maux de tête, yeux… Je n’en pouvais plus.
  • Parfois je ne pouvais même plus me lever. Mon corps ne suivait plus.

Voilà la liste des différents dérèglements «postpangolin» attrapés en mars 2020 et fin juin 2022:

  • Système immunitaire faible
  • Fièvre permanente
  • Rhume
  • Toux
  • Perte d’odorat
  • Bouffées de chaleur
  • Démangeaisons dans les mains et les pieds
  • Fuites urinaires
  • Maux d’estomac, ventre
  • Constipation
  • Hémorroïdes
  • Fatigue
  • Épuisement
  • Trouble du sommeil
  • Vue dégradée, yeux secs
  • Migraines
  • Effet brouillard dans ma tête
  • Manque de concentration
  • Aphtes, gencives 
  • Stress
  • Pieds et mains froids presque toute la journée

Je t’avais envoyé une formule que je pensais adaptée, mais tu me conseillas de commencer par faire tous les matins les 12 massages du Dien Chan.

Puis d’appliquer ensuite ces formules de points·bqc:

124· 34· 103· pour calmer le stress [zones vertes]

et dans cet ordre 235· 63· 50· 45· 1· 290· 61· 188· 300+ pour dynamiser le flux sanguin et le Qi [zones rouges].

Et de compléter avec:

Le système digestif quand nécessaire 38· 41· 39· 37· [zones marronnes]

et pour finir et pour éliminer les toxines, de pratiquer un Réflexodrainage quotidien et les points·bqc 17· 156· 87· pour éliminer [zones violettes]

J’ai constaté qu’effectivement ma formule était trop longue et je n’améliorais pas mon état général. Pourtant les points principaux que j’avais choisis étaient en partie intégrés dans ta formule.

J’ai fait le tout deux fois par jour sur 3 jours. Puis 1 fois par jour.

Je me sens beaucoup mieux!

Alors je ne l’ai pas fait hier, car je vais espacer le traitement et ne le faire qu’une fois tous les deux jours.

Constat à ce jour du 9 octobre 2022:

  • Fièvre permanente › aucune
  • Rhume › deux, trois éternuements
  • Toux › très légère une nuit
  • Perte odorat › retrouvé
  • Bouffées de chaleur › beaucoup moins
  • Démangeaisons mains et pieds › petite amélioration
  • Fuites urinaires › moins
  • Maux d’estomac, ventre › moins
  • Constipation › transite intestinal quasi normal
  • Hémorroïdes › aucune
  • Épuisement › beaucoup moins
  • Troubles sommeil › moins
  • Vue dégradation, yeux secs › beaucoup mieux
  • Migraines › aucune
  • Effet brouillard dans ma tête › retour à la normale
  • Manque de concentration › beaucoup moins
  • Aphtes, gencives › aucun
  • Stress › moins
  • Pieds et mains froides quasi toute la journée › pour le moment je ne ressens plus ce froid
  • J’ajoute que mon addiction au sucre a beaucoup régressé; d’au moins 80%.

Je sens que tout rentrera vraiment bientôt dans l’ordre et je suis plus que satisfaite. Je retrouve une vie normale!

💝 UN TRÈS GRAND MERCI AU DIEN CHAN!

Et, comme tu me l’avais conseillé, j’ai parfois rajouté ta formule de rééquilibre du système digestif quand c’était vraiment nécessaire: 38· 41· 39· 37·

Et j’ai bien entendu pratiqué les 12 massages du Dien Chan chaque matin.

L’amélioration; ce qui est le plus marquant:

  • Brouillard, dissipé.
  • La fatigue n’est plus la même, car je reste fatiguée seulement 10 min au levé. Après je ne la traine plus. 

Ce qui reste encore un peu:

  • Les démangeaisons qui sont toujours présentes. Alors je continue à prendre un antihistaminique quand elles deviennent trop violentes.
  • Je me réveille toujours un peu la nuit, mais je me rendors aussitôt; ouf!
  • Je sens que mon énergie revient peu à peu.

Bref, j’ai la belle vie comparée aux derniers mois. C’est la danse de la joie.

Note de curiosité:

J’ai regardé attentivement tes explications et je pensais vraiment être dans un «état yang» et j’ai du mal à comprendre pourquoi tu me spécifias que cela te semblait vraiment un «état yin»?

Je lui ai répondu:

Oui en effet, je t’ai dit que c’était plutôt yin, car cette grosse fatigue, les tremblements, les maux de tête à répétition, un sommeil altéré et cette frilosité excessive m’avaient l’air quand même de parler d’une forte baisse d’énergie interne; d’un froid interne.

Tout ce que tu m’avais raconté me parlait d’un vide d’énergie. Les images qui me venaient à l’esprit représentaient quelque chose de sombre et de froid humide. 

De toute façon, la majorité des situations comme celle que tu décris sont plutôt yins; la grosse fatigue générale en particulier.

Tu pourrais compléter le soin en traitant le stress s’il en reste. En stimulant les typiques 124· 34· 103· à l’aide de ton Petit-marteau yin-yang côté gomme (yang).

Mais également te faire rouler les jambes et le dos (si tu trouves un beau-gosse aux abdos reluisants; haha!) avec la Double boule yang nº410.

Mais les 12 massages du matin sont essentiels, alors bravo!

📌

Si vous souhaitez pratiquer cette formule avec un seul outil multireflex, nous vous conseillon le Détecteur boule yang nº103. Son détecteur pour stimuler les points·bqc et sa petite boule de picos vous permet de rouler les zones réflexes (zones colorées) plus facilement.

▶️ Si vous préférez le kit complet au meilleur prix, c’est avec la Comète nº133 que vous pourrez pratiquer le Réflexodrainage, la petite boule yang du Détecteur boule yang nº103, vous stimulez les zones réflexes et à l’aide de son détecteur fin les points·bqc.

Graisse viscérale: comment l’éliminer?

Quand on nous annonce que notre foie est enrobé de graisse, on devine que c’est la confirmation que nous ne suivons pas une diète très équilibrée!
Et oui! On l’entend pourtant sans cesse, la malbouffe, la sédentarité et le surpoids sont des facteurs bien identifiés.

La graisse viscérale est un type de gras qui se loge entre nos organes vitaux. C’est une graisse à ne pas négliger puisqu’elle peut non seulement détériorer les flux hormonaux, mais également augmenter les risques d’inflammations chroniques.
En excès, elle congestionne les veines qui approvisionnent le foie et cela peut entrainer des résistances à l’insuline.

Ne confondons pas: avoir de la graisse autour du foie et aimer le foie gras. Car dans ce dernier cas, il suffit d’éviter de se gaver de maïs comme un canard du Sud-Ouest!

Haha! Sans blague, nous n’allons pas vous faire un laïus sur la nutrition. Il y a énormément de documentation disponible ici et là.

On le sait, une alimentation démunie de fibres et trop riche en alcool en pâtisseries et charcuteries industrielles (acides gras trans) est nocive. Ces denrées sont trop salées ou sucrées et très addictives.
Il faut donc privilégier les acides gras essentiels et pauvres en glucides.

Alors que faire en Dien Chan?

À partir du moment où l’on a pris en main notre alimentation, nous souhaitons aider notre métabolisme à mieux synthétiser la nourriture.

Il est fort probable qu’après une période de surcharge pondérale et malgré des repas plus sains, vos viscères soient toujours un peu paresseux.

À l’aide de stimulations précises, le Dien Chan propose une constellation de points·bqc orientée vers le système hépatique.

En d’autres mots, il vous faudra tester ces formules et ne retenir que les points les plus sensibles. Vous obtiendrez ainsi un diagramme de soin parfaitement adapté à votre situation (ou celle du patient).

Ce protocole vous permettra d’enclencher le processus naturel d’autorégulation.

Système hépatique apathique!

Bien que nous soyons centrés sur le foie dans cet article, il est important de rappeler que les connexions entre les organes sont également essentielles.

Imaginons deux villages séparés par une rivière et reliés par un pont. Bien que chacun d’entre eux propose de nombreuses activités commerciales et artisanales, l’histoire nous a confirmé que quand le pont était détruit, leur équilibre social se rompait.
C’est du reste pour cela que les ponts (et les aéroports) sont les premières édifications bombardées durant un conflit.

Nos organes ne sont pas indépendants et ils ne flottent pas dans notre ventre. Ils communiquent entre eux!

C’est pour cette raison que bien que nous souhaitons revigorer notre foie, nous allons construire un soin s’adressant à l’ensemble de systèmes viscéral.
Nous allons donner une impulsion énergétique pour remettre au travail nos organes internes.

Sur le diagramme de soin ci-dessus, nous vous proposons des séries de points·bqc soulignés par des zones colorées.

À vous de tester chacun de ces points·bqc et de ne retenir que les plus sensibles pour confectionner une formule plus adaptée.

À l’aide de l’appli de Dien Chan (version Faceasit’clinic), vous pouvez construire cette formule puis effacer les points·bqc indolores.

✔︎ Ensuite, sur le diagramme résultant à l’écran de votre iPad, appuyez sur chaque point pour faire apparaitre sa fiche complète.

◾︎ Vous découvrez alors deux listes (parties du corps et affections) associées au point·bqc.

En les parcourant, cela nous encourage à poser des questions qui vont clarifier votre évaluation.

Notre objectif est d’atteindre le plus précisément l’origine de la défaillance.

Or, les informations contenues dans chaque fiche de points·bqc vous inspirent pour construire des «ponts multiréflexologiques».

Le Dien Chan étant une méthode innovante et inventive, nous souhaitons vous aider à devenir créateur de soins personnalisés.

C’est la meilleure façon d’obtenir rapidement des résultats probants et indéniables.

École Internationale de Multiréflexologie – Dien Chan (EiMDC)

La proposition

1| L’idéal est de commencer par tester les points·bqc suivants afin de réveiller les fonctions de la vésicule biliaire: 41· 233· 50· 531· [zones vertes]

🔺
Pour enrichir et illustrer cette proposition, voici en vidéo une des façons de procéder avec l’appli Faceasit❜clinic.

2| Complétons ensuite en utilisant des notions de MTC qui nous enseigne que l’élément Bois gouverne l’énergie du foie.

Il est également fort probable que cette accumulation de graisse autour du foie soit due à une mauvaise digestion et synthétisation des aliments ingérés.

Nous allons donc réguler le lien entre le foie, la rate et l’estomac avec la formule suivante: 36· 255· 630· 39· 37· 405· 423·  [zones rosées]

✚ Pour stimuler les points·bqc précis situés sur le front, nous vous conseillons le Petit-marteau yin-yang nº128.

3| Testons également les points relatifs au gros intestin pour vérifier s’il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement de cet organe: 38· 342· 303· [zones bleues]

4| Nous complétons en stimulant de façon yang la zone réflexe hépatique que définissent les points 47· 48· 32· 356· [zones vertes].

Ce nuage de points·bqc nous invite à redynamiser la zone avec une miniboule yang comme celle du Ridoki nº206, du Détecteur boule yang nº103 ou celles de la Double miniboule yang nº307.

Dégourdir ses viscères!

Nous vous proposons un kit pour acquérir les outils multireflex indispensables. Et pour que vous ayez encore plus d’inspiration, l’ensemble est accompagné d’un jeu de cartes de soins super utiles et pratiques.

Chan❜secret

Durant les 12 massages du matin, insistez bien sur celui qui chauffe la zone des organes internes autour de la bouche et celui qui vous invite à rayer les latéraux du crâne avec les ongles.
En effet, ce dernier stimule l’énergie du méridien de la vésicule biliaire qui tourne autour de l’oreille.

Vous pouvez enrichir votre traitement en consommant des tisanes de romarin et en appliquant de temps à autre au coucher une bouillotte d’eau chaude sur le foie: le côté droit du ventre.

Des formules différentes pour un même trouble? 

Formules du Dien Chan

Il est important de rappeler que les formules proposées dans les livres sont toujours inspirées de soins prodigués à des personnes concrètes.

Quand on pratique une technique naturelle de soin holistique, nous ne pouvons pas emprunter le même raisonnement que l’industrie pharmaceutique.

Cette dernière essaye de nous faire croire qu’il n’y a qu’une solution unique pour chaque pathologie. C’est extrêmement discutable et cela ne semble que motivé par une démarche commerciale.
Voilà aussi pourquoi apparaissent de nouvelles maladies accompagnées d’inédites formules onéreuses et souvent peu efficaces.

Les formules du Dien Chan

Le débutant en Dien Chan doit commencer par appliquer des formules du cours ou trouvées dans des ouvrages. Mais c’est en étudiant que l’on apprend à décortiquer les formules qui ont donné de bons résultats.

C’est ce que nous enseignons tout au long du parcours pédagogique de l’EiMDC.

Dès le deuxième module —le DienChan❜pro—, notre objectif est de vous accompagner pour que vous puissiez devenir des créateurs de soins personnalisés.

Cela veut dire que vous serez alors capable de composer vos propres formules.

Dans nos contenus et surtout grâce à l’application interactive du Dien Chan (nommée Faceasit), vous avez accès aux fiches de chaque point·bqc employé.

Ces renseignements vous permettent d’améliorer votre analyse et de construire des liens multiréflexologiques.

Les formules écrites sur du papier ne sont pas gravées dans le marbre!

Ainsi, toutes les connaissances acquises durant la formation se transformeront en une source d’inspiration.

✔︎ Voilà pourquoi vous trouvez de nombreuses formules de points·bqc attribuées à une même pathologie.

Il est donc important de prendre un cours qui structure votre savoir. Vous serez alors capable d’élaborer des plans de soin parfaitement adaptés à votre patientèle.

Si vous avez déjà suivi un stage de Dien Chan, ce sont les ateliers en ligne ou en présentiel qui vous permettront d’articuler un peu plus consciencieusement votre approche.

Ne jamais plus être en panne d’idées

Pour accompagner et assister tous les praticiens en Dien Chan, nous avons conçu une prodigieuse application nommée Faceasit.

Elle existe en trois versions afin de s’adapter aux besoins des professionnels comme à ceux qui ne veulent que pratiquer l’autosoin.

Non! ce n’est pas un simple catalogue de formules toutes faites, mais une inépuisable bibliothèque de solutions inspiratrices.
En d’autres mots, Faceasit vous suggère une constellation de points·bqc et c’est ensuite à vous de les tester pour ne retenir que les plus sensibles.

Il est donc complètement inutile d’accumuler les publications de formules.

Vous comprendrez mieux en visualisant les nombreuses vidéos vous montrant l’appli Faceasit en pleine utilisation.

Abonnez-vous à la chaine www.DienChan.tv pour pouvoir en profiter gratuitement.

Pour les professionnels qui savent qu’il est important de donner des «devoirs à faire à la maison», la version Faceasit❜clinic vous invite à partager le diagramme de soin que vous avez obtenu et modifié, avec votre consultant.

Avec Faceasitclinic, qui est la plus complète

Le fait de pouvoir accéder à la fiche de chaque point·bqc vous invite à poser d’autres questions. Vous allez affiner votre diagnostic et ainsi atteindre plus exactement l’origine du trouble.

Ce dialogue constant avec votre patient vous permet d’être bien plus à l’aise pour élaborer un soin parfaitement adapté à la personne et à sa situation.

L’application Faceasit est proposée sur l’AppStore de votre iPad. C’est donc Apple qui la vend et qui fixe les tarifs et nous reverse les droits d’auteur une fois par mois.

Sachez que cet outil indispensable au quotidien à tout bon praticien nécessita 4 années de travail et un investissement fort conséquent.

🏆
Nous sommes très fiers de la récompense obtenue de la main de la grande association des réflexologues du Canada (RAC-ACR) qui nous attribua le prix «Reflexology Innovation 2018».


Inutile de vous rapporter les innombrables témoignages de satisfaction des usagers de Faceasit!

— Plus d’info sur Faceasit: https://dienchan.Faceasit.com

— Accéder directement aux 3 versions dans l’AppStore: http://3.Faceasit.com

— S’abonner à la chaine des experts du Dien Chan: http://www.DienChan.tv

Mal de mer et des transports

Le mal de mer est de fait un dysfonctionnement sensoriel. Notre perception visuelle n’est plus en phase avec le système vestibulaire de l’oreille interne qui contrôle l’équilibre corporel.
Cette cinétose provoque une discordance troublant le système musculaire qui ne reçoit plus correctement les informations  concernant les ondulations du navire et interprétées par le cerveau (ou un autre moyen de transport).

Puisque l’oreille interne ressent les mouvements plus vite que les yeux, notre centre de l’équilibre ne peut traiter convenablement ces messages qui lui semblent contradictoires.

Voilà pourquoi —pour faciliter la synchronisation sensorielle— on conseille aux personnes malades en voiture de regarder la route.

⛵️

En mer, il est bien plus ardu de fixer le trajet et les brimbalements sont plus amplifiés qu’en auto ou en avion. Notre cerveau a alors plus de difficultés à assimiler ces données divergentes.

Il existe des cas extrêmes

La personne endurant le mal de mer a alors tendance à se renfermer sur elle-même, à s’évanouir ou même parfois à provoquer des situations irrationnelles ou violentes envers les autres membres de l’équipage.
Il ne faut donc pas minimiser la souffrance de celles et ceux qui se sentent livides, sans force et qui refuse de se nourrir et de s’hydrater. 
Il est important de les encourager à se lever, à boire et à manger, pour que leur ressenti ne s’aggrave pas.

Certains recommandent la règle des 4 F:  Froid, Faim, Fatigue et Frousse (la peur). En plus, le mal des transports finit par provoquer des écœurements. Pour cette raison, les médicaments suggérés servent à endormir l’estomac.

🥁

Comment traduire ces informations en actions de Dien Chan?

La médecine traditionnelle chinoise propose des solutions que nous allons également intégrer à notre protocole de soin.

Le point d’acuponcture P6 (Péricarde ou Maitre-cœur 6) localisé en amont du poignet s’utilise pour calmer les nausées et les vomissements.

Le méridien Maitre cœur ou Péricarde en Dien Chan

Nous allons donc devoir intégrer des points·bqc « reflex » pour stimuler le méridien du Péricarde. 

Le soin Dien Chan

Ceci n’est pas une formule, mais une proposition avec laquelle vous allez pouvoir composer une formule concrète parfaitement adaptée.

Cela veut dire que vous devez tester les points·bqc de cette liste pour ne retenir que les plus sensibles.

C’est le meilleur moyen de confectionner un soin personnalisé.

Si vous utilisez le Détecteur boule yang nº103, vous pouvez détecter chaque point·bqc pour ensuite stimuler sa zone à l’aide de sa petite boule de picots.

🌿 Fabriquée en corne naturelle, pour un total respect du microbiote cutané, elle vous permet un effet yang délicat et rapide.

Reprenons les organes impliqués et les informations à traduire
pour construire notre formule:

Formule Dien Chan pour le mal de mer et le mal des transports

L’oreille interne: 5· 74· 45· 300· 15·

Les yeux: 197· 16·

Le cœur: 8· 60· 61· 26·

Le système digestif: 127· 63· 64· 39· 50· 19· 0·

Le cerveau: 107· 106· 188· 65·

Le poignet:  100· 217· 

Le méridien du Péricarde: 215· 195· 60·

On insiste sur le fait que vous n’allez pas faire tous ces points·bqc; ne retenez que ceux qui “répondent” et réordonnez-les depuis le bas du visage vers le haut, pour donner un sens yang à la formule résultante.

L’ordonnance en autosoin

Nous allons enseigner les zones ci-dessous aux personnes qui souffrent du mal des transports et leur montrer comment les stimuler durant le voyage.

L’idéal est qu’ils achètent le Détecteur boule yang nº103. Avec un seul outil multireflex dans la poche, il suffira de se masser le contour de l’aile gauche du nez pour soulager les nausées.

Avec sa petite boule de picots, ils devront apprendre à rouler en suivant l’arcade sourcilière jusqu’à la tempe. C’est un bon moyen de stimuler le méridien de Maitre cœur.

Conseils supplémentaires

✔︎ Avant le départ en voyage, il sera bon d’éviter les denrées riches en histamine: chocolat, anchois et autres poissons marinés, les aliments et les boissons fermentés (choucroute, bière).

✔︎ Durant le trajet, il est conseillé de mâcher un morceau de gingembre, d’avoir un grand champ de vision vers l’horizon et de rester actif si c’est possible.

✔︎ Et sans aucun doute, d’avoir dans la poche son Détecteur boule yang nº103 pour au plus vite —dès les premiers symptômes— intervenir sur les zones citées précédemment.

Bon voyage Monsieur Dupoignet…  et de la Roulette!


Découvrez les nombreux kits thématiques ici http://kits.DienShop.com

⭐️ Et si vous ne souhaitez acquérir que le Détecteur boule yang nº103, utilisez ce bouton:

Constipation yin ou yang?

Dien Chan: constipation

Apprenez à distinguer une constipation yin ou yang. Pour pouvoir structurer une prise en charge personnalisée, nous devons être capables de distinguer les deux types de constipations. Cela signifie qu’elles peuvent être le symptôme de dysfonctionnements très différents.

Même si on n’aime pas parler de son transit intestinal, c’est un thème récurrent à notre patientèle.

Alors, avant de les faire boire comme des hippopotames… essayons de nous poser les bonnes questions!

Aller à la selle régulièrement est un besoin quotidien fondamental. Nous constatons cependant qu’un trop grand nombre de femmes et de personnes du troisième âge souffrent de constipation chronique.

Ne tergiversons pas et évitons de nous perdre dans des explications empruntées à la médecine occidentale qui ne fait pas la distinction entre une constipation yin et sa version yang.

Les laxatifs ne libèrent qu’en situation d’urgence et endommagent la flore intestinale sans rien résoudre

Il est bien plus intéressant d’aborder la situation de manière holistique. Construisons donc une prise en charge personnalisée.

Grâce à la première étape de notre plan de soin, nous allons pouvoir discerner les possibles causes.

Tout en nous occupant de l’état général de l’individu, nous dialoguons et commençons par “traduire” les informations obtenues à l’aide de questions subtiles.

1| Pour la première étape (stress, fatigue, etc.) je vous renvoie aux articles du blog qui détaillent des plans de soin pour de nombreux exemples.

Vous pouvez également visionner la vidéo durant laquelle Hélène Alvanitakis et moi-même exposons le plan de soin en Dien Chan: https://youtu.be/Yb3z6HTDB1U

… mais revenons à nos crottes de moutons!

Notre première interprétation nous a mis sur une des deux pistes suivantes:

Les causes yins

Souvent dues à un microbiote affaibli:

  • Émotionnelle: obsessions et anxiété (la rate)…
  • Stagnation du sang (Qi faible).
  • Alimentaire: manque de graisse, nourriture froide
  • Parasites: amibes, etc.
  • Leurs symptômes:
  • Manque de force
  • Frilosité
  • Visage pâle

À proscrire:

  • Les laxatifs, car ils détruisent la flore intestinale et affaiblissent l’intestin.
  • La nourriture froide et les légumes crus.
  • L’excès d’eau.

2| Étape corporelle

En ce qui concerne la constipation, il est rare que nous ayons recours à des stimulations abdominales en consultation. En revanche, il est fortement conseillé de montrer à la personne comment se “rouler” le ventre avec l’outil le plus approprié.

Si vous êtes convaincue que sa constipation est yin; proposez-lui la Double boule yang nº410 pour ses devoirs à faire à la maison.

Cependant, nous reviendrons sur ce sujet dans l’étape “ordonnance” de notre plan de soin.

3| L’étape faciale

Elle consiste donc à choisir un outil multireflex yang comme la Double miniboule yang nº307 ou celle du Détecteur boule yang nº103.

Scéma des organes internes
C’est le schéma de réflexion des organes internes sur le visage qui nous montre le trajet du gros intestin autour de la bouche.

Puisque nous faisons face à une constipation yin, nous allons suivre le trajet de l’intestin dans son sens naturel avec l’outil yang. C’est à dire depuis la droite vers la gauche, puis en descendant vers le menton.

L’idéal est de réaliser des petits va-et-vient en respectant la direction, comme si vous étiez en train de gratter un ticket de loto. Attention!! Toujours d’un geste élégant, sans jamais endommager la peau.

L’effet yang de l’instrument suffit, car il dynamise les mouvements péristaltiques et redonne du punch à la circulation (sang et Qi).

Stimulez yang de la sorte au moins cinq fois.

4| Consolidation

C’est ainsi que les points·bqc accordent toute leur puissance. Le fait d’avoir préparé la personne dans sa globalité avec la prise en charge de l’état général (première étape essentielle), puis d’avoir stimulé les zones réflexes, nous avons maintenant un cerveau extrêmement réceptif.

Puisque nous faisons face ici à une constipation aux symptômes yin, nous allons activer les points·bqc qui composent cette proposition, depuis le menton vers le haut du front:

ƒ 365· 44· 235· 63· 19· 1· 290· 39· 38· 3342· 300+ 126·

Cet article étant fait pour aider celles et ceux qui ont déjà étudié le Dien Chan, vous trouverez les raisons de ces points·bqc en appuyant sur chacun dans l’appli de Dien Chan nommée Faceasit (+info ici).

kit❜reflex Constipation yin

Les causes yangs

Ce sont les plus courantes, car elles supposent une surchauffe intérieure:

  • Émotionnelles: colère enfouie (le foie), une frustration non exprimée (la vésicule biliaire)…
  • Alimentaire: manque d’eau, insuffisance de fibres, excès de protéines animales…
  • Leurs symptômes:
  • Haleine fétide
  • Ballonnements et selles sèches
  • Rougeurs sur le visage
  • Mauvaise gestion du stress

À proscrire:

  • Les aliments pimentés, l’alcool, les plats épicés
  • L’excès de graisses et les féculents

2| Étape corporelle

Comme nous le disions plus haut, nous vous proposons de montrer au patient comment se “rouler” le ventre avec l’outil le plus adapté.

Si vous pensez qu’elle est yang, ce sera alors la Double boule yin nº411 qui sera la plus appropriée.

Consultez l’étape “ordonnance” de notre plan de soin pour obtenir plus de conseils.

3| L’étape faciale

Elle consiste donc à choisir un outil multireflex yang comme le Double minirouleau yin nº308 ou celui du Ridoki yin-yang nº206.

Une fois de plus, c’est le schéma de réflexion des organes internes sur le visage qui nous montre le trajet du gros intestin autour de la bouche que nous allons suivre dans son sens naturel avec l’outil yin. De droite à gauche en descendant vers le bas.

“Crayonner » ce parcours d’un geste élégant et léger.

L’effet yin de votre outil va normaliser l’hydratation endogène et disperser les blocages.

Réalisez ce travail yin au moins 10 fois.

4| Consolidation

Notre consultant est maintenant prêt à recevoir une formule régulatrice.

Notre intention étant de dynamiser les mouvements internes, nous allons stimuler les points·bqc depuis le haut du front vers le bas:

ƒ 126· 3 37· 143· 50· 41· 38· 44· 87·

Cet article est plutôt dirigé à nos élèves qui ont appris à décomposer les formules. Toutefois, vous avez accès aux fiches détaillées des point·bqc en appuyant sur chacun d’entre eux dans l’appli de Dien Chan nommée Faceasit (+info ici).

kit❜reflex Constipation yang

Conclusion

Indépendamment du type de constipation à prendre en charge, vous pouvez enrichir votre soin en testant les points·bqc suivants et en les intégrant à votre formule:

  • 399· et 561· pour stimuler l’énergie du méridien de Gros intestin
  • 348· si on fait face à des blocages à la sortie (!!)
  • 305· si on veut augmenter les mouvements péristaltiques
  • 104+ si on fait face à une accumulation de gaz ou une inflammation de l’intestin

⚠️ Évitez le point·bqc 19· si vous souffrez de tension artérielle haute.

📌 Et pour apprendre à compléter vos formules de Dien Chan, je vous invite aussi à lire l’article du blog https://dienchan.blog/formules-points-dienchan

5| L’ordonnance

Nous vous le disions plus haut, vous pouvez recommander un outil multireflex corporel yin ou yang en fonction du type de constipation.

👍🏼 Montrez à la personne comment se masser le contour de la bouche (voir image animée du haut de l’article) au moins tous les matins.

🔸 Vous pouvez également suggérer des massages délicats de l’abdomen avec un instrument pouvant être utilisé autant sur le visage que sur le corps: l’Ovée de beauté nº373 fabriquée en bambou.

Avec l’Ovée de beauté, votre patient pourra se malaxer non seulement le ventre, mais aussi le pourtour de la bouche (de droite à gauche et vers le menton), tous les jours dès le réveil.

Il vous semblera évident qu’il faut indiquer à la personne de prendre ses repas dans le calme, sans surstimulation cérébrale (on range son smartphone) et de bien mastiquer.

Des paniers de conseils alimentaires sont disponibles sur la toile; entre autres:

  • Aliments riches en fibres (banane, figues, abricot, légumes verts…)
    Favoriser l’huile d’olive première pression à froid (Espagnole c’est mieux)
    Préférez la chicorée au café et les jus de pomme bios.
  • Pratiquer la marche.

Le kit❜pro

L’Ovée de beauté nº373, le Double minirouleau yin nº308 et le Détecteur boule yang nº103

Eczéma et autres troubles de la peau

Nous vous proposons cet article en réponse à une de nos lectrices qui nous interpelle à propos de son exéma (oui avec la réforme de l’orthographe on écrit « eczéma » = « exéma »).

Quand on parle d’exéma, on pense trouble de la peau. Or, les troubles de la peau nous invitent à reprendre des notions de médecine occidentale qui lie les maladies cutanées au système nerveux. Nous cherchons donc à établir l’équilibre de la peau en Dien Chan et à déterminer l’effet yin ou yang approprié.

En revanche, la Médecine traditionnelle chinoise nous indique que l’élément Métal englobe les énergies du Méridien de Poumon et de celui du Gros intestin.

En Dien Chan, nous pouvons combiner ces deux approches qui prouvent bien que cette méthode n’est pas une variante de la MTC.

Nous devons donc alimenter tous nos plans de soin des savoirs de toutes les médecines.

Procédons par étapes et essayons de vous inspirer pour vous aider:

En ce qui concerne le système nerveux, nous avons la chance de pouvoir profiter de l’extraordinaire découverte du Pr Bùi Quôc Châu quand il soignait les toxicomanes souffrant de crises d’abstinences terrifiantes.

1| Pour notre première étape

Nous allons traiter l’état général à l’aide du Petit-marteau yin-yang nº128 pour stimuler les points·bqc 124· 34· et 103·.

Martelez une cinquantaine de fois chaque point.

— Si la personne nous parle de fatigue, nous rajouterons les points·bqc 1· et 300+ (celui de droite).

Ici, nous pourrions penser que nous affrontons une manifestation yin du trouble. Mais nous allons le vérifier un peu plus tard.

— Si au contraire elle exprime un trop-plein de chaleur ou une oppression sur la poitrine, il vaudra mieux rajouter les points·bqc 59· et 0·. Dans ce cas, nous faisons face à un excès de yang.

2| L’étape faciale sur les schémas du Dien Chan 

Vous nous parlez également de troubles de la digestion. Cela pourrait se traduire par un dysfonctionnement dans la circulation de l’énergie Métal. Les méridiens du Poumon et du Gros intestin sont donc importants à retenir.
De plus, c’est encore l’élément Métal qui est impliqué dans les affections de la peau.

Pour pouvoir choisir notre outil multireflex à l’effet le plus approprié pour travailler sur les schémas de réflexion, nous allons tout d’abord corroborer l’hypothèse de la première étape:

Pour vérifier si le syndrome est plutôt yin ou yang, nous pouvons poser la question suivante:

Si la douleur, les démangeaisons, etc. sont soulagées dans la douche par de l’eau froide; cela nous suggère un excès de chaleur. Le trouble est donc yang.

Et nous pouvons confirmer cette première hypothèse en testant la réponse du point·bqc 143· qui se situe sous le nez entre les trous des narines.

Si le point·bqc 143· est très sensible au Détecteur nº101, cela nous indique effectivement un excès de chaleur interne. Le point·bqc 143· a pour effet de rafraichir l’intérieur du corps.

›› Cette situation yang nous invite à traiter de façon yin à l’aide du Double minirouleaux yin nº308 pour obtenir le meilleur résultat.

D’un geste élégant et léger, travaillons sur les pommettes qui sont la zone réflexe des poumons. Une cinquantaine de va-et-vient sur chaque pommette seront nécessaires.

Si au contraire c’est l’eau chaude qui soulage et le point·bqc 127· qui est le plus sensible, cela nous indique un contexte yin. La stimulation du point·bqc 127· nous permet de réchauffer l’intérieur et nous choisirons alors la Double miniboule yang nº307 pour stimuler les zones réflexes des poumons et du gros intestin.

3| La consolidation

Nous allons ensuite renforcer nos actions précédentes à l’aide d’une formule de points·bqc.

Ceci n’est qu’une proposition pour vous inspirer. En effet, il est important de bien comprendre que chaque soin doit être personnalisé et qu’il n’existe pas de formule “magique” qui marche sur tous les cas.

Nous devons ainsi apprendre à adapter et à compléter notre prise en charge en fonction des informations relatées par le patient.

Il nous faudra également savoir donner un sens yin ou yang à la formule de points·bqc que nous composons. Ne pouvant pas faire un cours intégral dans ces lignes, voici une proposition.

342· 125· 364· 3· 61· 132· 133· 38· 233· 17· 156· 87·

›› Quand les démangeaisons se font ressentir: 17· 51·

📌 Note: avec l’appli Faceasit, vous avez la possibilité de retrouver tous les points·bqc facilement et de créer des fiches personnalisées. Veuillez consulter le dossier et les vidéos sur https://dienchan.Faceasit.com

Une formule de points·bqc inspirante et la Double miniboule yang nº308 et le Double minirouleaux yin nº308.

4| L’ordonnance

Le thérapeute peut alors conseiller l’usage de l’outil multireflex déterminé par la deuxième étape afin que la personne puisse poursuivre son traitement chez elle.

La séance suivante sera d’autant plus effective et permettra au professionnel d’affiner le diagnostic et donc le soin.

Inutile de préciser qu’il faut surveiller aussi l’alimentation.
Les graisses sont bonnes et importantes; le poison c’est le sucre!

Vous pouvez acquérir chaque outil multireflex individuellement dans le DienShop ou bien l’ensemble à un tarif réduit à l’aide du bouton ci-dessous.

Le Détecteur~stimulateur de points·bqc nº101, La Double miniboule yang nº307 et le Double minirouleau yin nº308.

📌 Lisez également l’article https://dienchan.blog/soin-peau-dien-chan pour en apprendre plus.

Syndrome douloureux local – Algodystrophie

Douleurs des extrémités

L’algodystrophie est souvent provoquée par un traumatisme ou une intervention chirurgicale. Parfois, une immobilisation prolongée peut également en être la cause.
Cependant, nous rencontrons de nombreux sportifs de haut niveau qui souffrent de ce syndrome et même des patients ayant subi une kinésithérapie trop agressive ou au contraire trop lascive.

La médecine occidentale parle de trois phases (chaude, froide et invalidante) et offre des diagnostics qui peuvent être intéressants à interpréter en gestuelle de Dien Chan.

Par contre, les solutions suggérées restent confuses et peu efficaces puisqu’elles ne prennent pas en compte la globalité de la personne concernée. Pires encore, ces solutions médicales risquent fort d’aggraver le trouble en maquillant la douleur par cryothérapie ou avec des injections sous-cutanées de calcitonine. Sans parler de ceux qui prescrivent des anxiolytiques pour cacher la misère.

Après vous avoir bien meurtri, ils vous conseillent alors de faire une activité physique douce par laquelle il aurait fallu commencer.
On appelle ça «matar moscas a cañonazo» en espagnol; ce qui signifie «tuer des mouches à coup de canon»… Comprenne qui peut!

Revenons à nos pratiques bien moins invasives.

Comme pour la fibromyalgie, nous allons nous centrer en premier sur l’état général du consultant.
Nous allons donc nous soucier de son niveau d’anxiété ou de peur ou d’angoisse vis-à-vis de son trouble. Il est évident que nous souhaitons soulager sa douleur, mais si nous n’attachons pas d’importance au bilan émotionnel, nous risquons de ne pas obtenir les meilleurs résultats.

Il est fréquent de constater que le patient pense que sa douleur ne partira jamais et qu’elle va empirer et finir par le limiter dans ses actions. C’est compréhensible.

Il est essentiel de discerner l’émotion enrayée pour ainsi appréhender l’organe impliqué. Nous faisons référence aux connaissances en médecine traditionnelle chinoise qui associent chaque état émotionnel à un élément.

1| État général

Pour cette première étape de notre plan de soin en Dien Chan, nous allons donc inviter le consultant à dialoguer; à nous raconter l’histoire de sa douleur, tout en traitant les zones réflexes des organes de l’élément de MTC concerné.

— L’article «réguler la sphère émotionnelle» vous remémore tous ces concepts: https://kits.multireflex.club/fr/equilibre-emotionnel

— L’article sur la «Fibromyalgie» est dans le blog et devrait également vous inspirer: https://dienchan.blog/fibromyalgie-dienchan

2| Étape corporelle ou locale

Quand la douleur est ressentie comme étant froide, ou bien que le patient rapporte que l’eau chaude le soulage, nous devons comprendre qu’une stimulation yang s’impose.

Mais il faudra toujours le vérifier, car cela peut changer d’une séance à l’autre.

À l’aide d’un outil multireflex yang adapté à la surface à traiter, nous exerçons des va-et-vient délicats durant au moins 4 minutes. Dès la première minute, demandez si la sensation est agréable.

— Si ce n’est pas le cas, testez la même surface avec un outil à l’effet opposé › yin dans ce cas.

— Si la sensation est plaisante, vérifiez au bout de quelques minutes, si la personne ressent un soulagement.

Ne perdez pas de temps à noter la douleur!
Souciez-vous uniquement de l’amélioration.
* Pour mieux comprendre les effets yin et yang des outils multireflex, consultez le grand dossier https://outils.dienchan.pro/fr/yinyang

Inutile d’indiquer que si la douleur est en phase “chaude”, nous choisirons un instrument à l’effet yin. Mais il est quand même bon de préciser que seuls les outils multireflex yins vous permettent d’intervenir sans chauffer tout en dynamisant la microcirculation sanguine et lymphatique.

Leurs rouleaux de minitiges douces en métal, leurs cylindres de laiton et les râteaux d’acier inoxydable rendent votre travail dispersant, rafraichissant et ils favorisent l’humidité interne!

Parce qu’aucun massage manuel ou l’usage d’appareils en plastique ou électriques ne peuvent interagir sans chauffer, on comprend mieux pourquoi l’industrie médicale l’intéresse à la cryogénie. Non seulement c’est commercialement rentable, mais c’est surtout absurde et contreproductif. Puisque trop de froid finit par bruler, car l’excès de yin devient yang.

Sur une douleur chaude, nous cherchons certes à rafraichir, mais nous devons avant tout encourager les flux vitaux pour lutter contre les blocages existants. Uniquement du froid fomente l’atonie interne.

Il se trouve que nous ne pouvons pas toujours intervenir sur le membre affecté. La surface étant trop sensible, nous devons reprendre certains des 8 principes du Dien Chan.

  • Autour de la douleur,Dessus / dessous,
  • La symétrie horizontale ou verticale,
  • Et bien entendu la similitude de forme.

Quand il s’agit d’un pied, nous penserons à l’autre ou aux mains et ainsi de suite.

Pour ce type de soin, nous avons l’habitude de choisir soit la Double miniboule yang nº307 ou le Double minirouleau yin nº308 qui sont les deux outils les plus adaptés aux extrémités corporelles.

Cette deuxième étape est donc importante et nous aide à révéler l’état yin ou yang du syndrome. Elle nous a également servis à établir des liens à l’aide du principe de similitude de forme.

3| Étape faciale

À la faveur de la deuxième étape locale, nous allons choisir un outil du même effet.
Nous retenons aussi les correspondances obtenues grâce aux principes (ceux qui donnèrent un bon résultat), car nous allons les transposer sur nos schémas de réflexion.

Si c’est l’effet yang qui est approprié, nous optons pour un outil multireflex muni d’une petite boule de picots.

Nous préférons la corne naturelle pour ses vertus antiseptiques biologiques qui —contrairement au plastique— est respectueuse du microbiote cutané.

Le Ridoki yin-yang nº206 ou le Détecteur boule yang nº103 sont parfaitement adaptés aux régions faciales à travailler.

Choisir un premier schéma de réflexion du Dien Chan pour stimuler la zone réflexe correspondant à l’extrémité concernée.

Si nous retenons par exemple le schéma de réflexion des extrémités sur le visage, nous constatons que les mains du bonhomme rouge se trouvent sur les tempes; que ses pieds se projettent sur le menton.

Nous allons donc exercer une cinquantaine de va-et-vient sur la zone avec l’outil.

Néanmoins, nous n’oublierons pas de traiter pareillement les zones réflexes relatives aux surfaces que nous avons travaillées en suivant les principes du Dien Chan.

En d’autres mots, si nous avons réussi à soulager la douleur localisée dans une main en roulant sur l’autre main, nous appliquerons ce principe de symétrie sur l’autre tempe.
Mais nous penserons également aux pieds, puisque par similitude de forme nous pourrions avoir de bons résultats. Cela nous invite à œuvrer sur le menton étant donné que ce même schéma indique que sur cette partie du visage se trouvent les pieds.

4| Consolider le soin.

Celles et ceux qui ont étudié le Dien Chan peuvent consolider leur soin en le complétant par une formule de points·bqc.

Nous ne pouvons appliquer qu’une seule formule “magique”. Nous devons retenir les points·bqc ayant une action sur l’extrémité impliquée et l’enrichir de points·bqc qui favorisent la circulation sanguine.

Il sera également très intéressant de vérifier quel est le méridien énergétique qui passe par la région douloureuse pour ne pas oublier d’intégrer ses points·bqc à notre formule.

Pour illustrer ce raisonnement et vous aider à construire un soin personnalisé, voici une vidéo qui vous montre comment utiliser l’appli Faceasit❜clinic pour combiner les diverses idées déduites durant la séance.

Abonnez-vous à la chaine www.DienChan.tv et nous attendons vos commentaires auxquels nous répondrons avec grand plaisir.

◾︎  L’application se nomme Faceasit et ses 3 versions sont disponibles dans l’AppStore de votre iPad directement avec ce lien: http://3.Faceasit.com
Pour en savoir plus sur cette incroyable appli de support et comprendre comment elle est devenue une source inépuisable d’inspiration pour tous les élèves de l’École Internationale de Multiréflexologie – Dien Chan (EiMDC): https://dienchan.Faceasit.com

5| Notre “ordonnance

Comme expliqué dans la vidéo, vous pouvez partager un diagramme de soin avec votre patient, pour lui indiquer les zones réflexes qu’il doit travailler chez lui.

En conseillant un ou deux outils multireflex, la personne poursuit son traitement de fond entre les séances.

Il reviendra avec un flux énergétique dynamisé et cela vous permettra d’approfondir votre soin et d’obtenir plus de précision afin de dévoiler l’origine du trouble.

Plutôt que le détecteur de point, il est préférable de recommander un outil multireflex qui aura prouvé son effet durant la séance.

Le kitreflex pour l’auto-soin

La Double miniboule yang nº307 et le Petit-marteau nº128
Il est fortement conseillé de n’utiliser que de vrais outils multireflex afin d’assurer un soin efficace et doux pour la peau.
Les instruments du Dien Chan distribués dans le https://www.DienShop.com sont en corne naturelle, bois de mimosa et aciers haut de gamme.
Nous profitons ainsi des propriétés antiseptiques biologiques de la corne véritable qui —contrairement au plastique polluant— ne perturbe pas le microbiote cutané.

Le kitpro pour thérapeute

La Double miniboule yang nº307, le Double minirouleau yin nº308, le Grand-râteau yin nº416 et la Comète nº133 pour pratiquer le Réflexodrainage en fin de soin (www.DienChan.zone pour le protocole du Réflexodrainage)

Si vous n’avez pas de stock, vous pouvez être intéressé par le programme d’affiliation (+info sur https://outils.dienchan.pro/fr/revente).

Vous pouvez également rediriger la personne vers cet article pour acquérir le kit proposé en bas de page ou bien vers le catalogue http://kits.DienShop.com

Pour en savoir plus sur les effets des outils multireflex véritables et comment en prendre soin: https://outils.dienchan.pro/fr

◾︎ Des kits accompagnés de conseils sont également disponibles sur http://kits.DienShop.com
◾︎ Les formations et ateliers par les experts du Dien Chan: http://agenda.DienChan.org

Fibromyalgie en Dien Chan

Fibromyalgie

On considère la fibromyalgie comme étant une maladie chronique qui induit des douleurs un peu partout sur le corps et un épuisement intense. Bien qu’une fatigue profonde et des maux de tête puissent également se manifester, la grande majorité d’entre elles se localisent surtout sur les tissus mous.
Nous faisons face à des souffrances musculosquelettiques généralisées et parfois sur des zones précises ou des articulations.

Il nous est souvent rapporté que les premiers symptômes apparaissent après un incident traumatisant qui aurait provoqué un stress psychologique violent.
Mais d’autres patients décrivent des douleurs qui s’accumulent progressivement au fil du temps sans évènement déclencheur particulier.

Avant d’amorcer un procédé lourd et médicamenteux qui va de toute façon congestionner nos filtres organiques (foie, reins, etc.), cela vaut vraiment la peine de se soulager au quotidien à l’aide d’intervention naturelle et non invasive.

Tout au long de ces années de pratique du Dien Chan, nous avons traité de nombreuses personnes souffrant de fibromyalgie. Notre formateur Javier Felipe qui exerce en Navarre a même beaucoup participé et aidé l’association de malades pâtissant de cette pathologie en décrochant des effets surprenants.

Et comme nous le faisons toujours au sein de l’École Internationale de Multiréflexologie – Dien Chan (EiMDC), il enseigna aux membres du collectif comment poursuivre eux-mêmes les soins pour offrir une prise en charge inégalée sur le long terme.

La plupart des personnes souffrant de fibromyalgie sont des femmes et nous constatons que dans la majorité des cas nous obtenons de meilleurs résultats en traitant de manière yang.
Nous faisons donc face à des douleurs yins; c’est-à-dire: froides, diffuses, lourdes, profondes, sourdes…

Nous allons alors construire un soin yang

Nous allons alors construire un soin yang; qui réchauffe, dynamise, concentre, allège, revigore…

Cela nous invite immédiatement à choisir des outils multireflex aux effets yangs munis de boules de picots et à ordonner nos formules de points·bqc depuis le bas du visage vers le haut.

Le plan de soin

À chaque séance, nous prenons en charge la personne en établissant au préalable une liste des douleurs présentes. Nous devons lui demander de nous citer les cinq plus gênantes en commençant par la plus intense.

Ce type de douleurs diffuses tend à se déplacer, il est donc essentiel de les classer par ordre croissant de souffrance; ce qui fait le plus mal sur le moment en premier.

Il est intéressant de noter cette liste, car nous allons la consulter tout au long du traitement et constater qu’en fait elle n’est pas figée.

Mais avant toute chose, il est important de rappeler à nos chers thérapeutes qu’il faut toujours prendre en charge en premier l’état général de la personne.

Comme nous faisons face à des individus plutôt fatigués par la tension induite par leurs douleurs, il est fortement recommandé de commencer par le protocole antistress.
Très efficace, il vous permet de détendre le système nerveux rapidement afin de préparer le corps à recevoir le soin.

État général

1| Commencez par tranquilliser la personne si vous sentez qu’elle est en situation de stress.

— Ratisser le cuir chevelu depuis le front vers la nuque avec le Râteau yin nº416. Délicatement durant au moins 4 minutes.

— Si vous ne connaissez pas le protocole antistress du Dien Chan, voici sa fiche pratique: https://dienchan.blog/relax

Soin local

2| Le soin local consiste à traiter avec un outil corporel la partie concernée.

— Sur les grandes surfaces, préférez la Double boule yang nº410. Pour des superficies moyennes corporelles ou faciales, on prendra la Double miniboule yang nº307.

— Nous commençons alors le soin en “roulant” localement au moins 4 minutes. La gestuelle doit être agréable et ne pas endommager la peau.
Si vous sentez que la personne est vraiment yin, fatiguée ou ayant un froid interne sévère, assistez les mouvements de l’instrument en les suivant avec un sèche-cheveu. L’air chaud qui accompagne votre action pénètre ainsi en profondeur.

Le soin facial

3| Grâce aux schémas de réflexion du Dien Chan, repérez les zones réflexes de la partie du corps stimulée au préalable.

— D’un geste élégant, réalisez une centaine de va-et-vient sur chaque région avec la petite boule de picots du Ridoki yin-yang nº206.

— Si la surface est plus large, choisissez la Double miniboule yang nº307 pour aller un peu plus vite.

Le dialogue

4| En Dien Chan, nous ne traitons pas longtemps sans prendre de nouvelles de l’avancée du soin.
Nous devons rester en constante communication avec notre patient.

— Déjà après l’étape corporelle, demandez si la douleur a évolué. Contrôlez si elle est toujours présente, amoindrie, ou pire.

— Si le résultat n’est pas satisfaisant, vérifiez que vos gestes soient suffisamment intenses ou que vous ayez bien compris la description énoncée.

— Si au contraire votre soin semble être en bonne voie, refaites faire la liste des douleurs et comparez-la à la première.

Il sera fort intéressant de remarquer l’évolution de l’énumération. Ne soyez pas étonné par le fait que la douleur qui se trouvait en seconde position dans la première liste ait disparu ou reculé.

Vous serez agréablement surpris de constater que certaines douleurs ont perdu de leurs importances.
C’est le signe que tout est lié et que nous faisons face à des blocages des flux énergétiques.

Considérer alors la première douleur de la nouvelle liste et reprendre votre plan de soin à la deuxième étape: le soin local.

Consolidation du soin

5| Après avoir traité deux ou trois douleurs —et ne voulant pas éterniser la séance afin d’éviter un effet contraire—, nous consolidons le soin à l’aide d’une formule conçue pour rééquilibrer les organes internes.

— Munis de votre Petit-marteau yin-yang nº128 (côté gomme = yang), stimulez chaque point·bqc une cinquantaine de fois.

127· 87· 17· 63· 50· 41· 37· 1· 103· 300+

Enrichissez votre formule en rajoutant 2 ou 3 points·bqc concernant les parties du corps que vous avez traité. Rien de plus simple si vous utilisez l’appli Faceasit qui vous proposera rapidement tous les points assignés pour chaque anatomie.

✔︎ Donnez un sens yang à votre formule en respectant l’ordre des points·bqc; depuis le menton vers le front. Le signe ‘+’ accolé au nom du point·bqc veut dire « celui de droite » = yang.

Ne pas hésiter à faire un Réflexodrainage pour aider l’organisme à éliminer les toxines mobilisées.

L’ordonnance

6| Nous devons donner des «devoirs» à faire à la maison. Aidez votre patiente pour choisir l’outil multireflex corporel qu’elle vous achètera. Apprenez-lui à se stimuler elle-même les parties du corps douloureuses chaque fois qu’elle en ressent le besoin.

C’est le meilleur moyen d’ancrer votre soin dans la durée. Cela va vous permettre d’avancer plus vite l’or de la prochaine séance.
Nos bénéficiaires de soins souffrant de fibromyalgie préfèrent pratiquement toujours la Double boule yang nº410. La plupart des douleurs sont corporelles, musculaires et squelettiques. Avec cet outil multireflex, elles ont ainsi la possibilité de se rouler les jambes, les bras et même les épaules.

Pour le dos, il leur faudra trouver une âme généreuse, car l’idéal est de s’étendre sur le ventre pour recevoir le massage le plus confortable.

Le kit «Fibromyalgie» composé du Râteau nº416 pour tranquiliser le système nerveux, de la Double boule yang nº410 pour traiter les parties du corps et le Petit-marteau yin-yang nº128 pour appliquer la formule de points·bqc.

Des liens utiles pour compléter cette proposition de soin

+info sur le yin et le yang en Dien Chan https://outils.DienChan.pro
+info sur le Réflexodrainage https://www.DienChan.zone
+info sur chacun des outils cités https://www.DienShop.com  et aussi des kits combinant plusieurs instruments http://kits.DienShop.com
+info sur les schémas de réflexion http://www.DienChan.ovh

Détox du sang en Dien Chan

Cette fois-ci, nous développons avec Yvan Binggeli —expert du Dien Chan qui exerce en Suisse— un plan de soin «Détox du sang». On fait référence aux troubles de la peau qui est le plus souvent l’organe qui exprime le plus l’accumulation de toxines.

Nous insistons sur le fait que nous devons vérifier nos hypothèses et non pas essayer de les démontrer. C’est toujours notre patient qui sait ce qu’il a, ce qu’il ressent.

Si nous apprenons à bien écouter, à comprendre et à dialoguer de façon thérapeutique, nous sommes alors en mesure de “traduire” en gestuelle Dien Chan les informations obtenues.

Pour intervenir le plus précisément possible, nous devons également assimiler le “langage particulier” du consultant. C’est-à-dire sa façon de manifester le ressenti de nos actions avec les outils multireflex.

En effet, nombreuses sont  les personnes qui n’expriment pas clairement leur sensibilité; ou tout du moins qui ne l’énoncent pas de la même façon que nous.

Tous ces détails importants s’éclaircissent rapidement si on suit un plan de soin qui commence par prendre en charge l’état général du patient avant d’attaquer plus concrètement ce pour quoi il consulte.

Dans cette vidéo nous parlons de plusieurs approches que vous devrez préciser en fonction de la situation:

— Trouble de la peau ou pas.

— État nerveux, stress, angoisse, tristesse…

— Alimentation surchargée de toxines?

— Qualité du sommeil.

Etc…

Il est donc essentiel de donner une intention à notre soin pour pouvoir englober les différents facteurs descellés.

C’est en ceci que consiste l’objectif principal de notre enseignement.

Aider nos élèves à exprimer tout leur talent pour devenir de véritables créateurs de soins personnalisés.
Il ne s’agit pas d’appliquer des formules glanées ici et là, mais bien d’apprendre à les construire en combinant les interventions souhaitées.

Et bien que le Dien Chan ne prétende pas soigner les pathologies lourdes, nos actions sont extrêmement bénéfiques pour soulager les douleurs, favoriser les flux énergétiques et aider les traitements allopathiques à mieux fonctionner.

En ce qui concerne la désintoxication du sang, nous vous recommandons d’agrémenter votre approche d’une gestuelle corporelle qui va dynamiser les organes impliqués dans l’élimination.

Quand on parle d’élimination, nous pensons tout de suite au système urinaire. Les reins et la vessie sont les protagonistes de notre station d’épuration et nous permettent d’extraire les toxines.

Mais nous devons avant les mobiliser

Plan de soin «Détox du sang»

Comme nous le précise Yvan dans cette vidéo, nous allons souvent constater que l’accumulation de toxines s’exprime sur la peau.Voilà pourquoi nous allons l’aider à débloquer les échanges cutanés. De plus, la peau nous sert à respirer et comme par hasard —en MTC— elle est gouvernée par l’élément Métal qui désigne les énergies des poumons et du gros intestin.

Grâce à ces informations, nous avons un parfait exemple de “traduction” en Dien Chan.

C’est alors qu’après la première étape qui prend en charge l’état général du patient (stress, fatigue, etc.) Nous allons pouvoir tout de suite commencer le soin sur le corps.

Objectif

Dynamiser le système respiratoire et intestinal.

À l’aide de la Double boule yang nº410, rouler tout le dos —depuis la zone lombaire vers la nuque— pour revigorer l’irrigation sanguine des reins, de la vessie, du gros intestin et des poumons.

Sans endommager la peau, rouler vers le haut délicatement durant 3 minutes.Dès le départ, n’oubliez pas de demander si la sensation est supportable et dans le doute (ou si la personne dégage énormément de chaleur) essayez avec la Double boule yin nº411.

Une fois toutes les surfaces vivifiées, nous allons poursuivre en traitant les mêmes organes, mais cette fois sur le visage.

La première étape nous ayant précisé l’incidence (yin ou yang) préféré, nous choisissons un outil multireflex facial adapté.

À l’aide du schéma de réflexion des organes internes sur le visage, rouler cette fois-ci depuis les poumons (les pommettes) vers la vessie (le menton).

Schéma des organes internes sur le visage

En effet, nous souhaitons maintenant suivre le sens naturel de l’élimination, bien que nous exercions une cinquantaine de va-et-vient délicats par zone.

C’est alors que nous allons pouvoir vérifier et stimuler les points·bqc d’une formule adaptée et que vous allez compléter en fonction des informations obtenues par le dialogue tout au long du traitement.

Nous vous proposons donc une formule de base orientée vers la «désintoxication du sang» en général.

⭐️ Comme quand on utilise l’appli Faceasit, testez les points·bqc de cette formule et ne retenez que les plus sensibles.

Si la personne est plutôt dans un état yin (fatigue, frilosité, lèvres humides et pâles …), pratiquez la formule en commençant par le menton.

Au contraire, si elle est à la bonne température, préférez lui donner un sens yin en débutant par les points·bqc du front pour finir sur le menton (la vessie).

Ceci n’est pas une formule, mais une liste de points·bqc à tester!

560· 342· 531· 188· 60· 1· 61· 37· 233· 41· 50· 37· 38· 17· 85· 156· 87·

Explication

560· 531· 37· 50· 41·: filtrent le sang.

233· 1· 37· 188· 60·: favorisent la circulation.

61· 50· 38· 342·: pour la peau.

17· 85· 156· 87·: régule le système urinaire.

Il est conseillé de terminer par un Réflexodrainage pour provoquer le système lymphatique, acteur important du processus d’élimination.

▸ La vidéo et le fascicule explicatifs du Réflexodrainage sont sur https://www.DienChan.zone

Les devoirs à la maison

En fonction des zones réflexes ou corporelles que vous avez trouvé les plus “tendues”, recommandez l’achat d’un outil adapté pour que la personne puisse tous les jours se masser avec durant 5 minutes en suivant vos instructions.

Abonnez-vous à la chaine des experts du Dien Chan pour ne rater aucune de nos vidéos de conseils et surtout parce que nos courriels vous arrivent dans les spams et vous ne regardez jamais dedans Grrrrrrrr!..!..!


Sur ce; Dienchannement vôtre,
Patryck Aguilar & Yvan Binggeli

Le kit Détox du sang comprend le Détecteur sphère lisse nº101, le Ridoki yin-yang nº206 et la Double boule yang nº410.
La Double miniboule yang nº307 & le Petit-marteau yin-yang nº128

Le mini~kit »Détox du sang« pour que vous puissiez pratiquer en autosoin avec moins d’outils multireflex: le Petit-marteau nº128 pour stimuler les points·bqc des formules et la Double miniboule yang nº307 pour les étapes sur les zones réflexes.